9782894315385 large

Une promesse si fragile - Nicole PROVENCE

Camps, dans le Var, en France, 1873. Dans le village niché au pied de la barre rocheuse de Saint-Sébastien, l'activité du feutre tient la première place...

4ème de couverture

Camps, dans le Var, en France, 1873. Dans le village niché au pied de la barre rocheuse de Saint-Sébastien, l'activité du feutre tient la première place. Francis Gastellan, propriétaire des deux plus grandes entreprises de la région, l'une de fabrication du textile, l'autre de mise en forme et de décoration de chapeaux, règne sur la vie de ses ouvriers. La belle et charmante Naïs, couturière et fille du contremaître Joseph Caspado, est convoitée à la fois par Francis et par Césaire, les fils du grand patron. Mais seul l'un d'eux obtient ses faveurs. La jalousie puis la haine animent le coeur de l'héritier du patrimoine familial. L'aîné et le benjamin entâment une guerre sourde qui pourrait engendrer des répercussions lourdes de conséquences... Obligée de se soumettre à l'autorité de son père, Naïs se battra pourtant contre vents et marées pour vivre son amour dans les bras de celui qu'elle aime depuis toujours. Les jeunes amoureux réussiront-ils à se libérer de la puissante emprise des conventions et à unir leur destinée ?

Mon avis

Encore un joli roman qui me fait dire, qu’une suite serait bien souhaitable, que vont devenir nos amoureux ?

Dans ce roman, Nicole Provence nous emmène en voyage dans des paysages de lavandes bercées aux sons des cigales, voguer au soleil de la mer méditerranée et mais aussi retourner dans le pays lyonnais retrouver avec plaisir des personnages dont on a fait connaissance dans les ouvrages précédents. Le secret d’Aiglantine et la Corde du Pendu.

 

 

Mon résumé

1873, Sud de la France, non loin de Brignoles dans le Var, un petit village niché en face de la barre Rocheuse de Saint-Quinis. C’est dans le monde de l’industrie du feutre et des chapeliers, dans les 2 plus grandes entreprises de la Région que va évoluer cette histoire.

Francis Gastellan en est le propriétaire, il y règne en maître jusque sur la vie de ses ouvriers. Ces 2 fils Francis et Césaire, rivaux depuis toujours, ont grandi dans le village de Camps auprès de la jeune et jolie Naïs, couturière réputée, fille de son contremaître Joseph Caspado ; tous deux la convoitent. Le patrimoine familial lui étant acquis d’office de par son droit d’aînesse, Francis s’en moque et vit une vie de débauche. Le benjamin, Césaire, au contraire est très intéressé par les nouvelles techniques de fabrication et de teinture du feutre, après avoir été initié comme son frère par les ouvriers et ayant entamé son tour de France des Compagnons, il cherche de nouvelles opportunités pour faire fructifier les usines, ce qui rend fou de rage l’aîné qui ne souffre pas la concurrence.

De plus, Césaire et Naïs s’aiment en cachette et vont se faire une promesse… ils sont jeunes, amoureux, insouciants, ils ont la vie devant eux ! Francis l’aîné animé d’un sentiment de jalousie et de haine face à son jeune frère, ne s’avoue pas vaincu, il ébauche un plan machiavélique et persuade son père de demander au contremaître la main de Naïs. Joseph Caspado connaît les sentiments de sa fille pour le benjamin, mais il est sous l’autorité du maître et quoi de mieux comme avenir pour sa fille ? Après tout, c’est aussi le fils de son patron, même si ce n’est pas l’élu du cœur de Naïs, au moins c’est l’héritier.

Obligée de se soumettre, Naïs épouse Francis, nous sommes à une époque où les femmes n’avaient pas d’autres choix que d’obéir à la loi paternelle et se devaient ensuite d’être soumises à leurs maris. Le Benjamin, impuissant et blessé dans son âme va partir dans le Lyonnais pour parfaire ses connaissances, Naïs est seule, malheureuse, elle ne peut l’oublier. C’est alors qu’une guerre sourde entre les deux frères va prendre naissance, elle sera lourde de conséquences. Face au personnage violent, jaloux, fourbe qu’est Francis son époux où seul l’adultère du mari est toléré, Naïs volontaire, féministe, rebelle bravera tous les interdits au retour de son bien aimé.

Devant l’emprise puissante des conventions, leur amour résistera t-il ?

Doivent-ils s’enfuir, tout recommencer ?

Doivent-ils s’expatrier ?

C’est un florilège de sentiments, de passion, de haine, d’amour interdit, d’injustice, de tristesse, d’espoir et de bonheur que nous ressentons à chaque page.

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

Ajouter un commentaire