M02253087300 large

MEME dans les ORTIES - Aurélie VALOGNE

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre, certains diraient : seul, aigri, méchant, s'ennuie à ne pas mourir... 

4ème de couverture

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre, certains diraient : seul, aigri, méchant, s'ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Eviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d'escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie...
jusqu'au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 92 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.

Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur !

Mon avis

Par rapport aux ouvrages lus cet été, un livre moins "drôle", en ce qui me concerne, qui porte à réfléchir, pas très gai tout ça, de lire la vieillesse, la solitude, la décadence et la déchéance humaine des êtres vieillissants. Bien sûr raconté avec humour mais la réalité est là. J'ai moins aimé mais ça n'engage que moi !

Certes certaines actions et réactions de ces têtes grises font sourire, ne dit-on pas qu'on retombe en enfance en vieillissant ? 

Heureusement, la fin de ce roman porte un peu plus sur l'Espoir. 

Mon résumé

Un vieil homme de 83 ans, Ferdinand, habite dans un immeuble où résident une majorité de femmes âgées, seules elles aussi. Plus rien ne l'intéresse, il est renfermé sur lui-même, acariâtre, bougon et devient méchant.  Dès que ses voisines sont dans la cour cela l'exaspère d'entendre leurs jacassements aussi il se montre odieux avec toutes en particulier la concierge qu'il a décidé de rendre chèvre.  Il n'a de tendresse que pour sa chienne Daisy, mais c'est son talon d'Achille et ça la concierge le sait....

Sa chienne disparaît et le peu de goût qui lui restait pour la vie s'en va aussi, il vit en ermite jusqu'au jour où une gamine va emménager juste au-dessus de son appartement, elle va au fil du temps dompter le vieillard qui ma foi se révèle avoir un cœur....

José

 

En savoir plus sur l'auteur

et aussi

Ajouter un commentaire