Créer un site internet

Ro20212436 1

Les sarments de la colère - Christian LABORIE

1866, Augustin Mazel, fier paysan cévenol, se résigne à descendre dans la plaine viticole du pic Saint-Loup...

4ème de couverture

1866, Augustin Mazel, fier paysan cévenol, se résigne à descendre dans la plaine viticole du pic Saint-Loup, pour les vendanges au domaine du marquis de Frontillargue. Des années plus tard, son fils cadet Adrien y apprend le travail de la vigne, et fait la rencontre de Camille, petite fille du marquis. Tout oppose le jeune ouvrier agricole et la riche héritière. Pourtant, un secret les unit depuis l'enfance, et ils vont s'aimer envers et contre tout. Lorsque Adrien part cinq ans pour l'armée, Camille est mariée de force. Mais la passion du jeune homme pour la vigne est comme celle qui l'attache à Camille : sincère, intense, éternelle. Dès lors, les deux amoureux n'auront de cesse de se retrouver, tandis que le fléau du phylloxéra s'abat sur la vigne et que bientôt gronde la révolte des gueux qui conduira à la guerre du vin...

Mon avis

Un roman passionnant. 1866, c’est au cœur du terroir cévenole que nous allons suivre une vie de famille sur 3 générations, dont l’amour en est l’axe principal. Le premier intérêt de ce roman est la vigne et le vin, nous allons au fil de l'histoire, découvrir tout sur les différentes maladies de la vigne qui se sont succédées pendant des années et que vont subir tous les viticulteurs, mais aussi, apprendre les méthodes de vinification et enfin, découvrir le volet historique qui nous révèle, la flambée des prix du vin, la concurrence déloyale des riches propriétaires et l'asphyxie des petits, les différentes révoltes et manifestations paysannes qui s'en suivirent.

Un roman passionnant et enrichissant

Mon résumé

Augustin Mazel, petit paysan, propriétaire de vignes dans les hauteurs des Cévennes, n’arrive plus à faire face financièrement. Pour nourrir sa famille qui s’agrandit sans cesse, il se voit contraint de descendre dans les plaines viticoles pour se faire embaucher comme ouvrier pendant les vendanges. Augustin va d’abord emmener l’aîné de ses fils, Simon 8 ans qui l’aide à gagner quelques sous supplémentaires et c’est sur le riche domaine de Frontillargue, propriété du Marquis de Froissac qu’ils arrivent. Simon adore partir avec son père pendant plusieurs semaines et au retour raconte à son petit frère Adrien ses moments de vendanges en embellissant et ne donnant que le beau coté de l’aventure. Le cadet n’a qu’une envie, y aller aussi, mais Augustin tient tête, il veut que le petit continue l’école, son tour viendra, mais plus tard.


Adrien a eu ses 11 ans, c’est enfin le grand jour, il peut descendre avec son père et son frère dans la plaine, l’heure du contact avec le monde viticole a sonné. C’est le moment pour lui de découvrir la dure réalité, le labeur, le monde du travail, de taire les absences nocturnes de son frère jusqu'à l'angoisse. Néanmoins, une passion naît en lui, celle de la vigne, la rencontre avec la jolie Camille, petite fille du Marquis va le transformer à jamais. A l’adolescence, il a 2 rêves, devenir maître de chai et aimer au grand jour Camille. Les amours enfantines bien naïves se sont transformées au fil des années en passion au fur et à mesure des saisons. Seulement tout les oppose, elle est l’héritière du domaine, il est pauvre ; les familles se dressent contre les jeunes amants. Le père de Camille fou de rage va faire enfermer sa fille dans un couvent. Adrien quant à lui est en âge de servir son pays, il part cinq longues années à l'armée ; à son retour Camille a été mariée de force. Adrien n'a plus de place sur le domaine, au sein de sa famille non plus, c'est son frère aîné qui reprend la ferme, il va aller se faire embaucher non loin de là, finit par se marier à son tour et fonde une famille. Les années passent, les différentes maladies dans les vignes continuent de plus belle, les temps sont durs, le négoce difficile. Est-ce que les amoureux pourront se retrouver ? Le machiavélisme d'Eugène Delcourt, père de Camille, germe, que leur réserve t-il ? Vont-ils pouvoir se retrouver un jour, construire enfin quelque chose ? Un lourd secret ronge Camille.

 

Jean Lescure vient d’avoir 20 ans, il est le protégé du châtelain, Eugène Delcourt, père de Camille, ce dernier le prend à son service et le confit aux bons soins de son régisseur Léon Dubreuil. Au fil des années il devient le second de Léon, puis le remplace. Il est l’homme de l’ombre du châtelain et ne s’embarrasse d’aucun scrupule pour tenter d’éliminer la concurrence des petits propriétaires.

Mais qui est-il ?

La révolte gronde au loin...

Je ne vous en dirai pas plus à vous de découvrir la suite.

Merci Mr Christian Laborie pour ce magnifique ouvrage.

                                                                                                                                                                     José

En savoir plus sur l'auteur

et aussi

Ajouter un commentaire