9782258083523ori

Les Roses de Tlemcen - Marie-Claude GAY

La destinée mouvementée d'un jeune couple sicilien au cœur de Algérie du début du XIXe siècle.

4ème de couverture

La destinée mouvementée d'un jeune couple sicilien au cœur de Algérie du début du XIXe siècle.

Quand, en 1868, Angelina et Vincenzo quittent la Sicile pour l'Algérie, ils sont réduits à la misère par le phylloxéra qui a détruit l'ensemble du vignoble européen. Le pays qu'ils découvrent alors n'a pas grand-chose à voir avec ce dont ils rêvaient. Plus dur, plus âpre, moins hospitalier. Pour Angelina, mariée à seize ans à un être violent, tout n'est qu'épreuves et désillusions. Elle apprendra pourtant à se libérer de ses peurs et à aimer cette terre qui lui offrira, malgré tout, un étonnant destin. Un roman dense et vibrant dans une Algérie rebelle et majestueuse, qui place ses personnages au cœur d'une thématique universelle : l'espoir d'une vie meilleure.

Mon avis

Jolie histoire mais un roman dans lequel j’ai eu du mal à me plonger, beaucoup, beaucoup de personnages, des prénoms, des familles qui tous embarqués sur un bateau vont traverser de la méditerranée. Un embarquement et une traversée sur une mer houleuse, voyage qui n’en finit pas, beaucoup de termes maritimes très pointus pendant de nombreuses pages, on voit que l’auteure s’est fort documentée.

Puis une arrivée en Algérie, la longue traversée et description des nombreuses villes algériennes où certains migrants vont poser leurs bagages, la fuite dans le désert pour Vincenzo, avec là aussi des descriptions de paysages, de meurs, de légendes à n’en plus finir, l’auteure connaît parfaitement l’Algérie et nous y embarque avec tout son cœur,ça c’est sûr.

Moi qui ne connais pas ce pays, j’ai eu beaucoup de mal à m’y plonger, à visualiser, peut-être trop d’informations, pour moi en tout cas. J’attendais toujours de savoir ce que devenaient les héros et lorsque l’on retrouvait tantôt Angelina, tantôt Vincenzo au fil des chapitres, les descriptions repartaient inlassablement.

Mon résumé

1898 - L’histoire de Siciliens, dont un jeune couple, Vincenzo et Angelina qui quittent leur île bien aimée, après que le phylloxéra ait détruit toutes les vignes familiales. Des familles entières ruinées, seuls les anciens vont rester en Sicile, quant aux jeunes, ils partent en quête d’un autre pays, vers un asile prometteur pour tout reconstruire et y trouver une vie meilleure, mais y-a-t-il en fait un autre « meilleur » ?

C’est sur l’Algérie que ces jeunes qui ont tout perdu, jettent leur dévolu et entament confiants en leur avenir, un long et périlleux voyage pour tout recommencer et s’enrichir. Mais la route est longue et pleine d’embuches !

Angelina 16 ans mariée de force à un jeune homme rustre, Vincenzo, qui ne l’aime pas, va devoir s’adapter à cette nouvelle façon de vivre.

José

En savoir plus sur l'auteure

Ajouter un commentaire