9782258194991ori

Les Héritières de La Salamandre - Françoise BOURDON

La saga extraordinaire de colons pionniers d'origine française venus de la région du Banat en Roumanie pour reconstruire un village dépeuplé de Provence au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. La quête magnifique, entre Histoire et généalogie, menée par l'une de leurs descendantes.

4ème de couverture

1965. Comme un rendez-vous avec le destin... En regardant un reportage, Esther Leavers, pianiste de renom vivant en Grande-Bretagne, découvre l'étonnante renaissance du village de La Roque-sur-Pernes, au lendemain de la guerre. C'est surtout le témoignage d'une santonnière, Alexandra Mayer, qui la captive. Celle-ci porte le nom de jeune fille de sa mère, originaire elle aussi d'une région d'Europe qui n'est plus, le Banat. Or, Esther, divorcée, n'a plus que son frère Nathan et les souvenirs épars d'une histoire familiale pleine d'ombres.
L'existence d'Alexandra est pour elle une révélation. Elle doit, elle veut faire sa connaissance. Esther part pour la Provence. Bonheur des lieux, de sa rencontre avec Alexandra... Au fil de leurs souvenirs renaît une incroyable odyssée, le passé tumultueux de leurs ancêtres bâti par des pionnières d'exception, les femmes de La Salamandre...


Une saga passionnante, une page méconnue de l'Histoire portée par de grandes héroïnes.

Mon avis

Comme toujours avec Françoise Bourdon un superbe roman où l'Histoire a une grande place dans ses récits.

1965, deux cousines qui vont se découvrir ; l'une juive, Esther, pianiste renommée dont les parents se sont exilés en Angleterre suite à l'antisémitisme croissant, qui ne connaît pas ou très peu ses origines ; la seconde, Alexandra, santonnière, dont le père a collaboré, qui a fui le Banat et est venue en France au lendemain de la guerre pour reconstruire le village de  La Roque-sur-Pernes en Provence et s'y installer. 

L'auteure nous téléporte par le biais de ces deux jeunes femmes, que le hasard d'un reportage télévisé va appeler à se rencontrer, dans le passé. Elles ne se connaissent pas, mais le nom et la nationalité de l'une attire la curiosité de l'autre qui reconnaît le patronyme et la terre d'origine de sa mère.  

Nous allons remonter le temps à la découverte de leurs ancêtres, notamment les femmes fortes de la famille, véritables pionnières qui ont su mener leur destin. Nous allons cette fois, nous pencher dans une page d'Histoire fort peu connue, celle où la grande Marie-Thérèse d'Autriche mariée à François né à Nancy, Duc de Lorraine et de Bar, grand-duc de Toscane et empereur du Saint-Empire romain germanique ; propose aux Lorrains catholiques, des acres de terre, une exonération d'impôt, du matériel agricole, des chevaux et une somme non négligeable pour ceux qui le souhaitent, afin de repeupler et faire fructifier le Banat. Le Banat, région historique au sud-est de l’Europe dont la capitale historique est Temesvar, divisée aujourd'hui entre trois pays : Roumanie, Serbie et Hongrie.

Cette épopée débute en 1767 avec Maria Mayer, Lorraine, catholique, issue de la Région Messine, veuve et dont le fils et la bru sont également décédés à la suite d’une épidémie. Cette dernière, accompagnée de ses petits-fils Frédéric et Marcus, joue le tout pour le tout, elle va accepter avec d'autres Lorrains cette belle proposition. Commence alors un long périple vers cette terre promise, où les générations vont se succéder, Frédéric va y construire une propriété qu'il fera prospérer, connue de tous "La Salamandre". Mais au fil du temps, les mariages mixtes religieux vont amener certains à s'exiler à nouveau lors des guerres. 

Malgré la soumission des femmes à l'homme, le père puis l'époux, et ce de génération en génération, les femmes joueront un grand rôle dans cette famille, les coutumes, la musique, l'art, les secrets de famille, les amours, tout une saga fort bien racontée. Immigration, émigration, exil, de toute une famille fort malmenée et superbement évoquée.    

Magnifique ouvrage de Françoise Bourdon, merci Madame et merci aux Éditions Les Presses de la Cité - Terres de France, en particulier à Marie-Jeanne pour son envoi en SP. 

                                                                                                                                                                                                                       José


 

Mon résumé

1965, Esther Leavers est une grande pianiste connue, elle vit en Angleterre, divorcée, sans enfant, elle n'a plus que son frère Nathan. Elle sait que leurs parents ont fui les pays de l'Est sous la botte allemande, mais beaucoup de questions la hantent. Elle n'a pas assez parlé avec sa mère, ses ancêtres étaient au départ, issus de Lorraine, ils sont venus s'installer dans un pays de l'Europe de l'Est, le Banat.

C'est lors d'un reportage télévisé sur la renaissance d'un village situé en France, en Provence exactement, qu'elle entend l'interview d'une femme, santonnière de métier, cette dernière porte le nom de sa mère, et aussi est originaire de l'Europe de l'Est de la même contrée, sont-elles parentes ? Elle n'a plus qu'une idée en tête, renouer avec le passé et faire sa connaissance ; aussi elle s'envole pour La Roque-sur-Pernes au grand désarroi de son manager. A travers ses découvertes, nous allons revivre l'histoire fabuleuse de ses ancêtres et surtout celle des femmes de la famille, véritables pionnières...

José

En savoir plus sur l'auteure

Ajouter un commentaire