Créer un site internet

9782702182253 001 t

Les Feux de Noël - Marie-Bernadette DUPUY

Colmar, novembre 1924. Lisel Schmitt, 22 ans, est première main dans un atelier de confection pour dames. Elle rêve de créer ses propres modèles et de faire carrière...

4ème de couverture

Colmar, novembre 1924. Lisel Schmitt, 22 ans, est première main dans un atelier de confection pour dames. Elle rêve de créer ses propres modèles et de faire carrière.

Son destin, jusqu’alors paisible et prometteur, bascule le jour où un incendie se déclare dans le magasin où elle travaille. Piégée dans l’immeuble en flammes, elle est sauvée de justesse par Heinrich Keller, un pompier. L’attirance est immédiate entre les deux jeunes gens, mais bientôt Lise est victime d’une mystérieuse machination et confrontée à un terrible secret, ce qui pourrait briser tous ses rêves.

Mon avis

Un beau roman, dévoré en un rien de temps, toujours de belles histoires où intrigues et amours ont la part belle avec Marie-Bernadette DUPUY. 

1920, c'est dans cette magnifique Alsace, que l'auteure va nous embarquer entre Colmar, Munster et Riquewihr, plongés dans l'ambiance du monde de la mode. Mais nous allons aussi remonter dans le temps, pendant la 1ère guerre mondiale où les "Malgré-nous" ces Alsaciens et Mosellans enrôlés de force ont, la mort dans l'âme, dû combattre leurs frères et amis français. 

La différence de classes sociales, les complots, les secrets, l'injustice, le tout sur fond d'Amours compliqués mais aussi de grande solidarité féminine nous amènent à vouloir en savoir toujours plus. Bon comme de coutume maintenant, on y retrouve encore une touche de paranormal... (perso c'est ce qui me plaît le moins). 

Mais promis, jamais on ne s'ennuie, on passe de drames en rebondissements, impossible de lâcher le roman et en prime on a les décors et illuminations de Noël fidèlement retranscrits qui nous émerveillent et scintillent de mille feux.

Mon résumé

Lisel Schmitt, jeune fille passionnée de mode, après avoir travaillé à Paris dans une grande maison de couture, revient en qualité de 1ère main à Colmar dans un atelier de confection. Son rêve est de créer ses propres modèles et pouvoir ouvrir sa boutique plus tard. 

Un jour, en se rendant dans la réserve de l'atelier, elle tombe sur le commis qui depuis quelque temps l'importune, ce dernier a découvert ses esquisses, elle refuse ses avances et il fait mine de les brûler, mais dans son geste de menace, le feu prend réellement. Lisel court à l'étage pour sauver une de ses créations, conçue secrètement et se retrouve piégée. Heureusement un pompier, Heinrich Keller, va la sauver in extremis ; immédiatement, ils ressentent une attirance l'un pour l'autre. 

Le temps passe, la vie reprend, Lisel travaille désormais pour un pâtissier et c'est en tenant le stand sur le marché de Noël, qu'elle le voit, lui, Heinrich, tenant la main d'un bambin. Il est marié et père d'un petit garçon, sa femme Suzelle n'est autre que la fille d'une des grosses familles de brasseurs d'Alsace, tout puissants avec leur argent. 

Lisel est triste, cet homme l'attirait vraiment, elle doit l'oublier, elle tente de refaire surface en se remettant à la couture pour son propre compte.  Mais le sort s'acharne, elle se heurte sans cesse à des déconvenues, d'autres tourments vont se mettre en travers de sa route, jusqu'à la faire emprisonner. En fait, Lisel fait l'objet d'une machination, à travers elle c'est son père qui est visé mais pourquoi ?

José

En savoir plus sur l'auteure

Commentaires (1)

DOYEN
  • 1. DOYEN | 21/01/2021
Merci José très belle chronique... hâte découvrir

Ajouter un commentaire