008649257

Les enfants du Val Fleuri - Christian LABORIE

A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant...

4ème de couverture

A Anduze, entre vignes et garrigue, Damien et Marion ont fait du domaine de Val Fleuri
leur terrain de jeu, puis le décor de leur amour naissant. Loin du regard réprobateur de leurs parents... En effet, lui est l'héritier désigné des Ferrière, issu d'une longue lignée de fabricants de céramique d'Uzès ; elle, la fille des métayers Chassagne. Des découvertes vont sceller l'avenir du domaine et de ses habitants, dont celle, en 1933, d'une terre argileuse rouge, que le père de Damien a l'idée d'utiliser pour créer des vases horticoles. Ainsi naît la poterie de Val Fleuri.
Des années 1930 aux années 1960, les destins des familles Chassagne et Ferrière vont se déployer, s'entrecroiser, noués par les liens du sang et de l'amour. Mais aussi frappés d'un lourd secret...

Mon avis

Ah que j'étais contente de retrouver l'écriture de Christian Laborie ! 

Il nous offre avec cet ouvrage, une magnifique saga familiale dans la lignée de celle des Rochefort. D'ailleurs, l'auteur, judicieusement, nous fait retrouver avec plaisir, certains de ses membres, en reliant les deux branches généalogiques, ce qui amène les cousins à se côtoyer. Nous sommes en 1930, j'ai adoré entrer dans le monde de la faïence et de la poterie qui nous livre non pas ses secrets mais du moins ses techniques et nous explique toutes les phases de fabrication en nous démontrant l'importance de chaque poste, de chaque métier qui constituent une chaîne pour arriver à ces œuvres d'art qui vont trôner sur les plus grandes tables ou dans les plus grands parcs et jardins des grosses propriétés. Nous serons même invités, avec Damien le fils aîné, à pénétrer dans le monde de la porcelaine à Limoges, puis lors de la 3ème génération, à survoler, par un rapide tour de compagnonnage, les faïenceries les plus renommées de France. Une belle évocation de la richesse, du savoir-faire et du patrimoine français. 

Ambition, transmission, succession, sont les maîtres mots de Philippe Ferrière. Des femmes qui n'ont pas la parole face aux décisions patriarcales ou maritales, des amours avortés pour cause de différences sociales, des  plans contrecarrés par deux guerres à 20 ans d'intervalle, celle de 39-45 avec tout ce que ça implique (Zone libre - Gouvernement de Vichy - Résistance etc...) et la guerre d'Algérie ; mais c'est aussi la monté du socialisme, les revendications ouvrières, les congés payés, puis viendront la mécanisation, l'industrialisation, l'ouverture des marchés hors frontières et enfin l'arrivée des nouvelles technologies et les prémices de l'émancipation des femmes, nous sommes en 1960. C'est tout cela qui nous est conté avec brio autour de la passion d'un métier, de l'art et de la création. 

J'ai adoré, un pur Terroir dans la grande Histoire !

Merci à l'auteur Christian Laborie, aux Éditions Presses de la Cité - Collection Terre de France et à Marie-Jeanne en particulier pour m'avoir adressé ce livre en SP. 

Mon résumé

1930 - Philippe Ferrière 35 ans, marié depuis une dizaine d'années à Irène de Beauvallon, est déjà père de 2 enfants, 2 fils, Damien et Florian, pour lui la relève est assurée. 

C'est entre la faïencerie d'Ales et la poterie à Anduze éloignées de 45 km l'une de l'autre que Philippe Ferrière, va asseoir sa fortune. Il est jeune, entreprenant et va passer sa vie à faire prospérer ses 2 affaires, car s'il a hérité de la faïencerie et de la maison de son père à Ales en tant que fils aîné, sa femme, Irène de Beauvallon, lui a apporté dans sa corbeille de mariée, un domaine situé à Anduze, constitué d'une demeure, de terres avec vignes et forêts, régies par la famille Chassagne. Lorsque Philippe s'aperçoit que la terre y est argileuse, rouge et de qualité, tout de suite lui vient l'idée d'en tirer profit, il ouvre et exploite une carrière qui lui apportera la matière première et ouvrira une poterie, "La poterie du Val Fleuri". Les vases horticoles d'Anduze ont grande réputation et jusqu'à présent une seule famille en a le monopole, sans entrer en concurrence et en restant courtois, Philippe veut sa part de marché. 

Son fils Damien, l'aîné 10 ans, adore venir et jouer à travers les vignes du domaine de Val Fleuri, où il y retrouve à chaque vacances sa petite copine, Marion Chassagne, la fille du régisseur. L'attachement des 2 enfants va se transformer au fil des années, mais nous sommes encore à l'époque des mariages de raison et la différence sociale des deux jeunes amoureux n'est pas du goût du patriarche, il éloigne Damien pour 4 ans en formation à Limoges. 

Nous allons traverser 3 décennies au cours desquelles les familles Ferrière et Chassagne vont se croiser, s'ignorer autour d'un secret…

José

En savoir plus sur l'auteur

et aussi

Ajouter un commentaire

 
×