Les couleurs du destin ebook

Les couleurs du destin - Mireille PUCHARD

Cévennes, début 19e. Petite fille, la douce Sixtine rêve souvent d’être une autre, elle qui ne connaît que les brimades d’un père rustre et cruel.

4ème de couverture

Cévennes, début 19e. Petite fille, la douce Sixtine rêve souvent d’être une autre, elle qui ne connaît que les brimades d’un père rustre et cruel. Adolescente, elle trouve du réconfort dans les bras de Jean-Baptiste, le fils des propriétaires du domaine du Souleiadou. Mais il meurt à la guerre et Sixtine, enceinte, n’a d’autre choix que de fuir. Sous les couleurs de la Provence, la jeune fille s’invente un nouveau destin. Plus forte, Sixtine repense au Souleiadou : l’heure de la revanche a sonné…

Mon avis

Quelle merveilleuse histoire que celle écrite ici par Mireille Pluchard !

Chapeau Madame, un sublime ouvrage que l'on n'a pas envie de lâcher, quel roman ! Je l'ai dévoré en un rien de temps, j'étais tellement impatiente d'en savoir toujours plus.

Et comme j'ai aimé Sixtine-Camille, votre jolie héroïne !
Bref, j'ai adoré !

C'est au tout début du 19e siècle, dans ce monde où se côtoient paysans, pâtres, prêtres, familles aisées et propriétaires de grands domaines que l'auteure nous entraîne. Nous allons arpenter les Cévennes, assister aux transhumances, nous diriger vers la belle Provence tout en faisant de magnifiques immersions dans une Camargue sauvage aux effluves iodées. Tout un pan du Sud ensoleillé, aux couleurs vives et aux senteurs bien particulières.

Nous passons du dur labeur des cultures d'oignons, les "cébières" du pays cévenol, qui n'ont presque plus de secret pour nous, aux indiennes chatoyantes et colorées, célèbres étoffes provençales décorées. Rien ne nous échappe quant à leurs créations, nous entrons dans les ateliers de la manufacture et y croisons, dessinateurs, graveurs, coloristes, teinturiers etc... C'est avec plaisir que nous revisitons les us et coutumes de cette belle Provence sans omettre d'y faire un clin d'œil aux petits santons. Nous allons vivre des heures intenses dans cette Camargue sauvage où taureaux, gardians et chevaux nous embarquent dans des galopades effrénées. Cette Camargue où les fêtes, les manades et les jolies arlésiennes nous transportent et nous font rêver.

Je vous assure que vous n'allez pas vous ennuyer, un livre prenant, chantant et coloré avec ses intrigues et ses rebondissements.

Mais c'est aussi et surtout un roman qui nous conte la vie de Sixtine-Camille, petite fille cévenole, que nous allons suivre tout au long de sa vie.


Un pur délice !   
Un livre que je n'oublierai pas !

Merci.

Mon résumé

1802, c'est à Saint Martial dans les Cévennes que vit Sixtine-Camille, la 3eme d'une famille dont le père est ménager à la propriété agricole " Le Souleiadou" appartenant à la famille Le Vignal. Un rustre qui fait régner la terreur au sein de sa famille, composée de sa femme, 3 filles et un fils. Sixtine, la 3ème, plus encore que les autres est le souffre-douleur, enfant battue et maltraitée par cet homme, mal aimée et rejetée par la mère. Mais pour quelle raison, qu'a-t-elle donc fait, si ce n'est de naître ? Pourquoi son père la force t’elle à cacher ses cheveux, pourquoi lui menace t-il de les lui couper ?

A son adolescence, quand le fils du domaine, le beau Jean-Baptiste, va lui porter intérêt, elle qui n'a jamais connu le sentiment d'amour, va se laisser courtiser, trouvant enfin un peu de bonheur dans ses bras. Elle qui ne connaît que les coups, apprécie ses caresses, mais ce dernier part à la guerre où il est très vite tué. La nouvelle tombe comme un couperet au Souleiadou, Sixtine est catastrophée et désemparée, surtout lorsqu'elle se rend très vite compte qu'elle est enceinte. Devant le désespoir de la Maîtresse du domaine qui a perdu un fils, Sixtine-Camille pense l'aider en osant lui avouer qu'un petit peu de son fils est là, au fond de ses entrailles. Cette dernière, outrée, la traite de menteuse, de profiteuse et la chasse, non sans lui avouer que son fils allait se marier. Anéantie et peur des représailles paternelles, Sixtine s'enfuit. Elle se fait une promesse, jamais elle n'oubliera le Souleiadou, elle aura sa revanche.

Sixtine n'a que 17 ans, sa vie vient de basculer, elle part ; marche, marche, il ne faut pas que son père la retrouve, elle se fera appeler par son 2ème prénom, Camille, prendra le nom de jeune fille de sa mère ; c'est décidé et ses pas la dirigent vers la Provence, vers son destin...


Un jour de foire, une calèche, conduite par un bel homme de 20 ans son aîné, Jaume Mercadier, un indienneur réputé, propriétaire de l'Alcanette, renverse Camille...

Je ne peux vous en dire plus, mais lisez le. Je vous l'assure, vraiment passionnant.

José

 

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

Ajouter un commentaire

 
×