9782702160848 001 t

Les anges de Beau-Rivage - Hélène LEGRAIS

« Eh bien vois-tu, Lénie, nous tous, les employés de Beau-Rivage, du concierge à la fille de cuisine, de la femme de chambre au sommelier, de la gouvernante à la lingère… nous sommes les “anges”

4ème de couverture

« Eh bien vois-tu, Lénie, nous tous, les employés de Beau-Rivage, du concierge à la fille de cuisine, de la femme de chambre au sommelier, de la gouvernante à la lingère… nous sommes les “anges” des clients. C’est notre mission. »Adeline Dupraz, orpheline savoyarde âgée de quatorze ans, a échoué à Genève en cette année 1872. En haillons, tenaillée par la faim, alors que la petite miséreuse court à sa perte, la chance lui sourit : elle est prise en pitié par trois femmes de chambre de l’hôtel Beau-Rivage qui parviennent à l’y faire embaucher.Pour la timide paysanne, pas facile de se mettre au diapason de cet établissement prestigieux des bords du lac Léman, fréquenté par les grands de ce monde et les célébrités. Grâce à ses heureuses initiatives, Adeline réussit cependant à gagner la confiance de Mme Frieda, la redoutable gouvernante, et de M. et Mme Mayer, les exigeants propriétaires.Tout se présenterait au mieux pour la petite Savoyarde si, au détour d’une rue, elle n’était brusquement rattrapée par son passé. Adieu la promesse d’une belle carrière hôtelière dans l’ombre des majestés, des altesses et des maharadjahs. Adieu le rire ensoleillé du sommelier d’étage catalan.Pourquoi Adeline a-t-elle fui sa vallée ? Quel secret pèse sur ses frêles épaules ?Mêlant la petite et la grande histoire, Hélène Legrais, lauréate du prix Méditerranée Roussillon, nous introduit dans les coulisses d’un palace de légende, théâtre d’une succession d’événements mémorables parfois dramatiques et bouleversants, souvent insolites et drôles, qui composent une passionnante et très divertissante saga.

 

Mon avis

Dès les premières pages, j’ai tout de suite accroché ; nous sommes en 1872, à Genève, au bord du lac Léman. 
C’est la grande et belle époque des majestueux hôtels de luxe où se succèdent nombre de personnalités et de célébrités qui y prennent leurs quartiers pour s’y reposer. Nous allons assister à des grands moments d’Histoire et vivre une succession d’événements tantôt tristes, drôles ou insolites à travers le témoignage du « petit personnel » et de ses propriétaires sur environ un siècle.
Une pauvre gamine savoyarde, en haillons, orpheline et affamée échoue non loin d’un de ces mémorables hôtels, celui de Beau-Rivage. C’est au bord de l’évanouissement que cette jeune fille, Adeline, qui s’est enfui de chez un vieil oncle, va être secourue par 3 jeunes femmes en uniforme bleu et tablier blanc. Tels 3 anges, semblables à ceux peints un peu partout dans cette  immense maison, elles vont se pencher sur son destin et la feront embaucher. Nous allons entrer dans les coulisses de cet Hôtel grandiose où fourmille un personnel très formaté, sous les ordres d’une femme de poigne, la gouvernante Madame Frieda et de ses exigeants propriétaires Mr et Mme Mayer. Pourquoi a-t-elle fuit ? Qu’est ce qui la tourmente et l’effraie au point de ne plus vouloir quitter l’hôtel, son refuge ? 
C’est l’effervescence en continue et Adeline rebaptisée « Line » va y apprendre tous les rouages, y vivre, y rire, y pleurer jusqu’à devenir à son tour La Gouvernante « Mme Adeline ». Les anges peints un peut partout dans cette grande maison seront sa référence. Ils sont muets, n’interviennent jamais et pourtant veillent à tout ;  le personnel doit se calquer à ces images, se fondre dans le décor, être discret et néanmoins pourvoir à tout.
Ce roman palpitant m’a plu, l’auteur sait nous embarquer dans les couloirs, cuisines, communs etc  où gravite tout un personnel, semblable à une armée disciplinée et tout à coup, nous ouvrir les portes donnant sur les tapis, les lustres, le faste de ce majestueux édifice où se côtoient de nobles personnages qui ont marqué notre grande Histoire.
Merci Hélène Legrais
 
José
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

 
×