Créer un site internet

51zltynqm s sx195

Le Tondeur de draps - Michèle ANDRIEUX

Un livre qui mêle aventures et Histoire à travers la vie romancée d'un ancêtre de l'auteure. Le tondeur de draps est un des acteurs du tissage, un homme qui lisse, qui lustre les tissus.

4ème de couverture

Un livre qui mêle aventures et Histoire à travers la vie romancée d'un ancêtre de l'auteure.

Le tondeur de draps est un des acteurs du tissage, un homme qui lisse, qui lustre les tissus. Jan naît à Prague au Royaume de Bohême, au 18e siècle, d'une famille protestante. Ce pays est alors possession des très catholiques Habsbourg d’Autriche. Aussi Jan n’a qu’un seul désir partir, voyager, quitter cette ville qui l’oppresse.

Catholique, Anne Marie habite Héricourt, dans la principauté de Montbéliard appartenant aux Wurtemberg, luthériens d’un duché allemand. Cette terre est encerclée puis envahie par les rois de France dits très chrétiens. Elle essaie surtout de connaître ses origines, comprendre sa famille, et enfin sortir du carcan de son statut de femme.

La Guerre de Sept Ans, mondiale, ravage l’Europe. Elle va pousser Jan de Prague à la Prusse et plus loin encore. Mais pourra-t-il rejoindre la France, cette terre rêvée ? Son destin et celui d’Anne Marie se croiseront-ils ? Et surtout, quel avenir pourraient-ils avoir, lui le luthérien, elle la papiste ? Pour le savoir, il faut aller à leur rencontre au cœur de ce siècle dit des Lumières, encore si violent et si intolérant.

Mon avis

Quel témoignage, quelle leçon d'Histoire et quel voyage ! 

Un livre passionnant et très très instructif qui nous relate avec précision, Histoire, géographie, lutte de religions, lois, condition féminine, généalogie, métiers de verriers et tisserands le tout sur fond de romance au XVIIIe siècle, plus précisément pendant "La guerre de Sept Ans (1756-1763). Les combats se déroulent en Europe, en Inde et en Amérique du Nord", première guerre mondiale pourrait-on dire. La partie évoquée dans ce livre concerne les batailles menées en Europe, Français contre Prussiens.

Deux destins :

Jan, né à Prague, fils d'un artisan verrier, famille protestante, qui vit au Royaume de Bohème annexé par les Habsbourg d'Autriche, famille très catholique, ne supporte plus les conditions de vie, il rêve d'aller en France et en ce règne de Louis XV, l'armée française a besoin de chair fraîche, elle fait appel et recrute des étrangers pour lui prêter main forte. Jan y voit là une façon de quitter le pays, l'occasion de voyager et de pouvoir peut être arriver en France.

Après bien des péripéties, Jan nous embarque des champs de bataille en Prusse vers l'Alsace, puis nous immerge en Franche-Comté dans une partie enclavée appartenant au Saint-Empire romain germanique luthérien où commerce et manufactures de textiles prospèrent, il faut parler allemand et être protestant pour pouvoir y travailler. J'y ai retrouvé avec plaisir la commercialisation des indiennes parmi toutes les toiles riches et nobles tissées dans toute cette contrée Est, toiles prohibées pendant 70 ans sous Louis XIV. Jan va devenir Tondeur de draps (métier qui consiste à lisser et lustrer le drap).

En parallèle, nous rencontrons Anne-Marie, jeune fille catholique, demeurant à Héricourt dans la principauté de Montbéliard, cette partie enclavée en Franche-Comté appartenant aux Wurtemberg, luthériens et Allemands. Elle est française, fille d'un homme influent à la fois boulanger et employé des Fermes du Roi Louis XV. De par son statut, issue d'une famille aisée, elle va aller faire ses études dans un couvent pour jeunes filles chez les Ursulines de Saint Hyppolite. Son père parle de la marier à l'issue de ses études, mais la maladie va le frapper, Anne-Marie va rentrer plus tôt que prévu pour aider sa mère, ses origines la préoccupent, elle veut connaître l'histoire de ses ancêtres.  

Dans ce village où l'affrontement entre Luthériens et Papistes, langue française et langue allemande rythment les journées des habitants qui essaient tant bien que mal de se tolérer en commençant par le partage du lieu de culte, elle la jeune fille indépendante catholique à la recherche de ses origines, lui qui ne doit son métier que parce qu'il est protestant et parle Allemand parviendront-ils à se fréquenter ?

Un livre d'autant plus prenant puisque l'auteure à travers cette histoire fort documentée nous raconte la vie de son ancêtre qui s'est expatrié et dont une grande partie de sa descendance est fortement ancrée aujourd'hui en France. Un roman fort, j'ai beaucoup aimé. 

Merci Michèle ANDRIEUX pour ce magnifique témoignage du passé, merci aux Éditions Ex Aequo et à Catherine en particulier pour son envoi en SP.


 

Mon résumé

Jan, un jeune homme luthérien né à Prague en Bohème, pays annexé par une Autriche très catholique, est fils de verrier, il n'a pas envie de prendre la suite de son père, son rêve, aller en France. Pour se faire il s'enrôle dans l'armée française, seul moyen pour lui de pouvoir voyager. 

Une guerre transformée en boucherie, ils vont être 2 à déserter. Commence alors une fuite à travers la Prusse, direction l'Alsace dans une verrerie puis il va continuer son périple seul, en direction de la Franche-Comté dans la Région de Montbéliard, partie enclavée, encore luthérienne et allemande. C'est dans le textile qu'il fait ses preuves puis c'est à Héricourt qu'il fera sa place comme Tondeur de draps.

Héricourt ou Allemands-protestants et Français-catholiques essaient de cohabiter, en commençant par se partager le même lieu de culte. On y trouve la famille Vaury, famille aisée et très catholique dont le père boulanger et employé à la Ferme du Roi Louis XV est très estimé. Anne-Marie, 16 ans, sa fille, va quitter le cocon familial pour suivre un enseignement strict dans un couvent d'Ursulines, mais sa préoccupation première est de connaître ses origines. Lorsque son père tombe malade, elle revient au pays pour aider sa mère et ses frères. 

Dans cette lutte de religions, Jan et Anne-Marie vont-ils pouvoir se fréquenter ?

Un livre passionnant

José

 

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

Ajouter un commentaire