Créer un site internet

9782812932731 1 75

Le Petit FOUGAUD - Albert DUCLOZ

Après un long chemin les ayant menés de la Syrie en guerre jusqu'à la France, les Mesyaf trouvent refuge à la ferme des Borie...

4ème de couverture

Après un long chemin les ayant menés de la Syrie en guerre jusqu'à la France, les Mesyaf trouvent refuge à la ferme des Borie. Pour ces octogénaires, bien en peine de dénicher un repreneur pour leur exploitation laitière spécialisée dans la fabrication du fromage aux artisous, l'heure de la relève a enfin sonné. Toutefois, cette succession à des étrangers ne plait pas à tout le monde au pays, tout comme la relation naissante entre Amric, l'aîné de la famille Mesyaf, et Emilie Béréziat, la fille de la ferme voisine... ne plait pas à tout le monde au pays, tout comme la relation naissante entre Amric, l'aîné de la famille Mesyaf, et Emilie Béréziat, la fille de la ferme voisine...

Mon avis

Un auteur que je découvre, qui nous embarque dans sa belle campagne auvergnate et dans la superbe ville du Puy-en-Velay les jours de fêtes ou de marchés. Un livre dont le lieu m'a interpellée du fait que j'ai passé quelques jours dans cette belle Régon et en ai gardé de bons souvenirs. 

Une histoire qui se lit un peu trop vite ; dommage, car elle aborde des sujets brûlants tels que l'immigration, l'intégration, le racisme et met en avant le dur travail des paysans et leurs horaires pas possibles. Ici, en l'occurrence, des exploitations laitières spécialisées dans la fabrication de fromages aux artisous. Sont évoqués aussi les problèmes de successions,  de nos jours les enfants font des études et ne veulent pas nécessairement, reprendre et perpétuer ce qui a été acquis par les générations précédentes ; est mentionné enfin,  la mentalité rurale, souvent réticente, voire jalouse, de la réussite des étrangers et des mariages mixtes, d'autant qu'un nouveau fromage "le Petit Fougaud" va faire sensation.

Personnellement, j'ai trouvé l'histoire rapide et un peu idyllique ; mis à part quelques petits loubards qui viennent entraver le parcours de ces gens, l'intégration de la famille Syrienne qui débarque en pleine campagne auvergnate est un peu survolée, ou alors, elle bénéficie d'une super bonne étoile !  L'obtention des papiers de réfugiés ne posent pas de problèmes (pourtant l’administration française en fait un parcours du combattant dans la réalité) ; le fait qu'ils se retrouvent à la tête d'une ferme dont la réputation du fromage local n'est plus à faire se fait quand même un peu trop rapidement, certes les associations sont présentes, néanmoins j'ai trouvé cela, trop facile. Il est vrai que l'amitié, la solidarité et même l'amour sont fort présents dans cet ouvrage, ça aide sûrement !

Bref, ce n'est que mon opinion, j'aurais aimé que ce soit plus "piquant" et donc plus long ou plus détaillé car l’écriture de l’auteur est fort agréable.

Merci aux Éditions De Borée et à Virginie en particulier de me l'avoir envoyé en SP. 

Mon résumé

Un couple de Syriens, accompagné de ses 5 enfants dont des adolescents, arrive au Puy en Velay où les attend Marc Grousset engagé humanitaire. Ils ont fui la Syrie en guerre, ne possèdent plus rien si ce n’est leurs pauvres bagages. Pourtant ils faisaient partie des gens aisés dans leur pays, ils possédaient une fabrique de savons d'Alep fort réputés. La guerre a tout détruit et leurs économies ont servi à payer les passeurs. Arrivés en France, Marc Grousset les prend en charge pour les aider à trouver du travail et leur faire avoir des papiers en tant que réfugiés politiques. 

Un couple d'octogénaires, dont les fromages aux artisous sont réputés, désespèrent de n'avoir pas de successeurs, lorsqu'on leur présente les Mesyaf, tout de suite ils font confiance et vont accepter une vente en viager... La famille s'installe à la ferme des Borie et se met au travail. Le fils aîné, Amric, rencontre la belle Amélie de la ferme voisine quant à sa sœur Kassandra, elle n’est pas longue à craquer devant Gaël, un jeune homme désorienté, suite au suicide de son père dont le cheptel a été euthanasié lors de l’épidémie de la maladie de la vache folle...

José

 

En savoir plus sur l'auteur

et aussi

Ajouter un commentaire