Cvt le miroir brise de mon enfance 8050

Le Miroir brisé de mon enfance - Patrick BARBARAS

Dans cet ouvrage, l'auteur nous livre ses souvenirs d'enfance, avec émotion et tendresse.
Vous plongerez avec curiosité et enthousiasme dans le récit de vie des petits et grands bonheurs de l'enfance.

4ème de couverture

Dans cet ouvrage, l'auteur nous livre ses souvenirs d'enfance, avec émotion et tendresse.
Vous plongerez avec curiosité et enthousiasme dans le récit de vie des petits et grands bonheurs de l'enfance. Patili, cet attachant petit garçon, vous entraîne dans le quotidien d'une famille nombreuse des années 50. Voyagez avec lui par-delà la Méditerranée, partagez les joies des jeux, les peines des disputes et les rires de l'enfance. Gérard, Christian, Guy, Marcel, Pépé stylos, sans oublier Pompon le chien adoré, sauront vous faire partager les ardeurs et gaietés de la jeunesse.
Un moment d'évasion et de rires au milieu des cours de récréation, les bonheurs et les tourments d'une fratrie et d'une famille que la vie n'aura pas épargnée. Du soleil de Dakar au Sénégal, en passant par Fédala au Maroc et par Alger au plus fort de la guerre d'Algérie, Patili nous amènera dans la grisaille de la Lorraine pour nous dépeindre avec beaucoup d'émotion et de tendresse la vie de ses grands-parents.
Un roman plein de tendresse et d'humour, empreint de l'amour inconditionnel d'une mère omniprésente. Il réchauffe nos cœurs et bouleverse nos âmes d'adultes. Apportant un regard sans complaisance à travers ses yeux d'enfant sur le monde qui l'entoure, l'auteur dépeint à la pointe de sa plume les êtres qui lui sont les plus chers ainsi que les couleurs de son temps. Par cet hymne à l'amour familial et aux valeurs oubliées, voir grandir Patili amène une véritable réflexion sur notre société et l'évolution des mœurs.
Cet ouvrage est avant tout un formidable message d'amour adressé par un petit garçon à sa maman disparue trop tôt.
Un roman autobiographique, beau et triste à la fois, qui ne laissera personne indifférent.

 

Mon avis

J'ai beaucoup aimé ce livre plein de nostalgie et tendresse où rires et tristesse sont au programme, il est impossible aux lecteurs d’en rester indifférents.

Une véritable fresque de l'enfance innocente, faite d'amour, de jeux et d'amitiés. L'insouciance et l'inconscience des jours heureux !

Dans les années 50, au lendemain de la guerre où les gens respirent une grande bouffée de Liberté, l'auteur nous relate les 10 premières années de sa vie. Une page autobiographique consacrée à son bonheur d'enfant avant que ce dernier ne soit fauché par le destin. 

Merci à "Patili" ce petit garçon qui nous entraîne dans son univers, merci à Patrick l'auteur, qui m'a fait replonger dans le mien étant de la même génération. 

Une belle tranche de nostalgie !

Une boule dans la gorge en lisant cet arrêt brutal qui clôt à jamais une enfance heureuse.

Vraiment, un grand Merci. 

Mon résumé

La vie d'un petit garçon jusqu'à ses 10 ans. Une autobiographie, l'auteur nous relate sa petite enfance, dans les années 50, au lendemain de la guerre. Élevé au milieu d'une fratrie toute masculine, ils étaient 5 garçons choyés par une douce maman, seule référence féminine et un père militaire de carrière dans la Marine. Ses premiers pas dans le monde scolaire, les nombreux déménagements du Sénégal au Maroc, du Sud Est de la France à l'Algérie en pleine guerre, de la Lorraine à la Bretagne où chaque fois il fallait se réadapter tant au niveau scolaire qu'en amitié. La "Villa des 5 Moineaux" aux senteurs de Provence qui entre chaque affectation était le point d'ancrage de la famille. Le chien Pompon incontrôlable et les poules, les petits camarades, frères de cœur, les farces avec les grands frères, les grands-parents paternels, le papy maternel ; bref l'enfance innocente faite de jeux, de goûters et de rires, celle d'un petit garçon jusqu'à ses 10 ans, là où brutalement son destin va changer et marquer le petit Patili à jamais. 

 

José

 

En savoir plus sur l'auteur

et aussi

 

Ajouter un commentaire