Cvt le defi dapolline 157

Le défi d'Apolline - Nathalie BRUNAL

1898. Apolline, jeune fille de la bonne société canadienne, est en âge de se marier. Mais à 22 ans, Elle ne cesse d’évincer les prétendants que lui présentent ses parents. Une révolte que n’admet pas sa mère…

4ème de couverture

1898. Apolline, jeune fille de la bonne société canadienne, est en âge de se marier. Mais à 22 ans, Elle ne cesse d’évincer les prétendants que lui présentent ses parents. Une révolte que n’admet pas sa mère… Quand celle-ci apprend qu’une cousine, enceinte et mère de deux jeunes enfants, vient de perdre son mari dans l’éboulement d’une mine, elle est persuadée de tenir le chantage qui fera plier Apolline : se marier ou partir aider cette cousine qu’elle ne connaît pas. À la surprise générale, Apolline quitte son quotidien pour les contrées lointaines du grand Ouest. Elle qu’il n’a connu que le confort feutré de son hôtel particulier découvre la rudesse d’un monde encore sauvage. Et si cette épreuve était l’occasion pour elle de se réapproprier son destin, et pourquoi pas de croiser l’amour ?

Mon avis

Première fois que je lis cette auteure et j'en suis ravie, j'ai aimé l'écriture, l’époque, les dialogues, les personnages, les paysages et surtout la vie de cette jeune fille, Apolline, belle et rebelle qui ne veut pas s'en laisser conter. Un beau roman tendre et facile à lire que j'ai dévoré pratiquement d'une traite. 

Fin du XIXe siècle, Canada, l'auteure nous ouvre les yeux sur la condition féminine de l'époque. Deux mondes, où les femmes ne sont pas considérées de la même façon. Celui des grandes villes où vivent de riches familles qui ont fait fortune et celui du monde rural et des ouvriers, là où les hommes triment dur dans leurs fermes et s'éreintent au fond des mines. 

Mais, de ces femmes, qui est la plus heureuse ? Celle qui possède la sécurité avec un toit, un nom et de l'argent en faisant un mariage de raison ou celle qui est libre, amoureuse et épouse plus facilement celui qu’elle veut, sachant toutefois qu’à cette époque, la femme est néanmoins toujours sous l’autorité masculine, père, mari ou frère ? 

C'est donc le contraste de deux mondes féminins qui nous est présenté.

L'un, où les jeunes filles de bonnes familles étaient instruites, éduquées à savoir diriger les gens de maison et surtout à parader dans les salons pour faire honneur à leur futur mari. L'auteure nous démontre qu'elles n'étaient considérées tout simplement que comme des objets de transaction et négociées en vue d'agrandir une fortune, donner une descendance pour perpétuer un nom par le biais de mariages de raison.

Ou l'autre, là où les femmes et filles de fermiers ou de mineurs sont bien obligées d’avoir des responsabilités, de s'assumer et de participer aux travaux de la ferme, pendant que l'époux est au fond de la mine quand il n'est pas tué dans un éboulement.

C'est donc dans ce contexte que nous allons suivre l'héroïne, Apolline, 22 ans, qui est en âge de se marier mais évince tous les soupirants. À la suite d’un ultimatum que lui donne sa mère “choisir un mari ou s'exiler dans une contrée rurale et minière pour aider une petite cousine, enceinte, mère de 2 enfants et veuve depuis peu”, son choix est vite fait ; elle relève le défi et part à l'aventure, sous le regard médusé de son père et les larmes de sa jeune sœur, Alphonsine. Sa mère, prise à son propre jeu, ne décolère pas. 

Apolline saura-t-elle faire face ? Que lui réserve cette aventure ? Elle arrive en terre inconnue mais tout ce qui l'effraie au début semble peu à peu ne plus la rebuter, d'autant que le fils de la ferme voisine a des yeux dans lesquels elle aime se noyer...

Merci Nathalie Brunal j'ai beaucoup aimé et ai hâte de lire la suite.

José

Mon résumé

1898 - Canada - Apolline 22 ans est en âge de se marier, appartenant à la bonne société sa mère organise des fêtes et l'envoie dans tous les grands salons mondains afin qu'elle puisse rencontrer de bons partis et faire son choix. Mais Apolline n'a pas envie de se marier et évince tous les prétendants. Sa mère, furax, lui fait un chantage ; elle la menace de l'envoyer dans une contrée lointaine, dans un monde de "sauvages", pour porter secours à la fille de sa petite cousine, enceinte et mère de 2 enfants qui vient de perdre son jeune mari lors d'un l'éboulement d'une galerie à la mine. 

C'est alors qu'Apolline, têtue, la prend au mot, elle fait ses bagages et part à l'aventure vers une vie paysanne dont elle n'a aucune notion. 

Seul regret, quitter son père qui la chérit mais ne la défend pas et surtout sa petite sœur Alphonsine avec qui elle partage ses secrets. 

Arrivée sur place, les yeux éberlués, elle se demande où elle est tombée ! Va-t-elle s'y faire ? Va-t-elle savoir tenir une ferme, s'occuper d'enfants et surtout une maison, elle qui n'a connu que les salons et les employés qui l'ont toujours servie. Malgré son désenchantement, elle ne calera pas, hors de question de revenir chez ses parents et de donner raison à sa mère. Le climat rude qui s'annonce lui fait peur, et les habits qu'elle a amenés ne sont ni appropriés au temps, ni au labeur qu'elle devra exercer. 

Pourtant téméraire et courageuse, elle va vite s'adapter, d'autant plus que le fils de la ferme voisine, Jack, ne lui est pas indifférent...

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

Ajouter un commentaire

 
×