51tasssfeml sx195

Le bonheur est au fond des vallées - Geneviève SENGER

Le souffle d'une grande saga entre les tempêtes de l'Histoire et la douceur du Quercy.

4ème de couverture

Le souffle d'une grande saga entre les tempêtes de l'Histoire et la douceur du Quercy. Fortune faite en Amérique, Josef Bear décide, en cette année 1900, de retourner en Europe, accompagné de sa benjamine, Marigold, pour y jouir d'une retraite bien méritée. C'est en France qu'il s'installe, sur les bords du Lot, la région d'origine de la famille qui l'a recueilli lorsqu'il a débarqué encore enfant aux Etats-Unis.
Alors que Marigold, peu sensible au charme de la campagne, cède aux sirènes de la vie parisienne et s'éprend d'un peintre de Montmartre, Josef se passionne pour le moulin abandonné de son domaine dont il relance la production d'huile de noix. L'estime dont l'entourent les villageois ne suffit pourtant pas à apaiser la conscience du vieil homme. Josef Bear sait que son secret, enfoui dans son enfance, bouleversera le destin de sa fille lorsqu'elle l'apprendra...

Mon avis

Quel merveilleux roman ! Impossible de le lâcher, il m'a vraiment passionnée et je m'en suis, je dirais, délectée.

Une superbe et belle Saga comme je les aime, qui va nous mener de 1900 à la fin de la 2eme guerre mondiale. Un demi-siècle de tourments, de remords, de passions et de heurts, constitués de non-dits et d'un lourd secret, de repentit et tentative de rachats de faute mais aussi, un demi-siècle jalonné d'amours passionnés bien souvent à sens unique, et au-delà de ça, de soif d'indépendance et de liberté par les filles de la famille, une histoire dans l'Histoire qui nous fait voyager de l'Amérique à Paris, du Quercy à l'Alsace, de l'Allemagne à l'Angleterre. 

Des personnages fort attachants en commençant tout d'abord par le patriarche, Josef Bear, ce riche industriel américain, au passé douloureux, qui décide à la retraite de partir en Europe avec sa plus jeune fille Marigold. Après un séjour à Paris, il décide de s'installer dans la belle vallée du Lot, terre de sa famille adoptive, où il va semer le bien autour de lui mais sera-ce suffisant pour racheter sa conscience et ne pas perturber le destin de sa fille qu'il chérit tant ou celui de sa descendance pour qui il est en quête de bonheur ? 

Une référence aux Misérables, à Jean Valjean et plus particulièrement à ce bon Mr Madeleine dont Josef Bear à travers la plume de l'auteure va s'inspirer.

Sublime, j'ai beaucoup apprécié cette saga ; personnellement, je pense que la dernière partie, située pendant la période de la 2eme guerre mondiale aurait pu faire l'objet, avec force détails, d'un second volume tant je n'avais plus envie de quitter les personnages. 

Un grand merci à Geneviève Senger et aux éditions Calmann Levy Territoires, à Dorothée en particulier pour son envoi en SP.

José

 

 

Mon résumé

C'est de son cossu manoir donnant sur Central Park à New York que le riche homme d'affaires, Josef Bear, va prendre une énorme décision qui va changer son destin, celui de sa plus jeune fille Marigold et celui de toute sa famille.

Arrivé à l'âge de 10 ans en Amérique avec son oncle, il y grandit et fait fortune dans ce Pays. A l'aube de sa retraite il décide de quitter l'Amérique pour revenir non pas sur sa terre natale, car né en Allemagne, où semble-t-il le passé le torture, mais en France, en compagnie de sa dernière fille, Marigold. C'est tout d'abord à Paris qu'il s'installe en achetant un hôtel particulier ; puis sa soif de visiter la France, le dirige tout naturellement vers les terres d'origines de sa famille adoptive, le Quercy. Il s'y installe, achète une belle demeure sur un domaine situé au bord du Lot qui comprend notamment un moulin dont il décide la réhabilitation en relançant la production d'huile de noix. Dans la bibliothèque bien fournie de son manoir, il tombe sur les œuvres complètes des Misérables et décide de se replonger dedans. C'est alors qu'il s'identifie de plus en plus à Jean Valjean, c'est en Mr Madeleine qu'il veut se transformer, il a une grande souffrance en lui et cherche à se racheter en faisant le bien autour de lui ce qui lui procure l'estime de tous les villageois.

Ses deux premiers enfants sont mariés et vivent l'un en Amérique, l'autre en Angleterre, son vœu le plus cher est de transmettre son domaine du Quercy et tout ce qui va avec à sa dernière fille, Marigold dont il souhaite ardemment la présence. Mais cette dernière éblouie par Paris n'a pas trop envie de le suivre, la vie parisienne lui sied à merveille, trop occupée à fréquenter les salons, les théâtres, les maisons de couture et surtout Montmartre, ses cabarets et ses peintres dont un, en particulier dont elle tombe amoureuse. 

Dans l'attente, Josef Bear, outre la passion qu'il a pour son moulin, va se mettre à écrire ses mémoires, il a besoin de s'épancher, ses remords sont trop lourds à porter. 

Sa fille, quelques années plus tard, va découvrir son carnet, sa vie en sera-t-elle transformée ? 

José

En savoir plus sur l'auteure

Et aussi 

Ajouter un commentaire

 
×