Créer un site internet

Cvt la ou renait lespoir 2831

Là où renaît l'espoir - Elise FISCHER

Entre l’Alsace et la Lorraine, le destin de deux enfants nés dans la tourmente de la dernière guerre.

4eme de couverture

Entre l’Alsace et la Lorraine, le destin de deux enfants nés dans la tourmente de la dernière guerre.

Édouard et Reine sont des enfants de la guerre, nés d’un père alsacien, Armand Baumann, et d’une mère lorraine, Léonie Peltier. Édouard est venu au monde en 1939 alors qu’Armand, mécanicien automobile, était sur la ligne Maginot. Fait prisonnier, le jeune Alsacien a été aussitôt enrôlé de force dans l’armée allemande,
dont il est parvenu à s’échapper. Reine est née après ses brèves retrouvailles avec Léonie, en 1942.
L’absence de leur père, parti rejoindre les Forces Françaises Libres, l’engagement inconditionnel de leur mère dans les rangs de la Résistance vont faire peser sur le frère et la soeur une lourde chape de deuil, de souffrance et de non-dits. Au point de les éloigner l’un de l’autre...
Pour toujours ? Peut-être pas. Car cinquante ans après, Édouard propose à Reine d’affronter ensemble les spectres du passé.

Mon avis

Quel livre ! D'autant plus aimé que la majeure partie se passe à Nancy ; le Nancy occupé pendant la 2eme guerre mondiale, cette guerre racontée par mes parents avec leurs yeux d'enfants, le Nancy avec ses personnalités et ses héros qui ont fait et font le Nancy d'aujourd'hui. Un véritable puits de renseignements sur une période sombre, triste et terrible, un panel de ce qu'à été la vie pendant cette phase, notamment celle des Alsaciens et des Lorrains. Un témoignage poignant sur l'hôpital psychiatrique de Maréville (Laxou), sur les soins qui y étaient prodigués à l'époque d'une part et le rôle que certains soignants ou intervenants y ont joué face à l'ennemi. 

L'exode pour certains vers la zone libre ; les Alsaciens enrôlés d'office par l'armée allemande, ceux que l'on appellera les Malgré-Nous ; les habitants qui au péril de leur vie sont entrés dans la Résistance ; les gens qui ont rejoint les Forces Françaises Libres ; les Juifs qui ont été sauvés de la rafle grâce au policier Édouard Vigneron et 3 de ses amis et toute cette jeunesse active qui refuse le STO et dont certains jeunes vont se retrouver incarcérés dans la prison Charles III à Nancy ou celle d'Ecrouves avant de transiter par la gare de Toul où des trains à bestiaux entiers partaient pour l'Allemagne. Tous ces individus donc, ont vécu dans un Nancy occupé, des grands noms et des anonymes qui ont participé activement à cette guerre, leur façon d'agir face à l'ennemi pour entraver et court-circuiter son occupation, pour recouvrer leur Liberté. 

Des personnages, d'un roman fort, qui chacun leur tour, vont s'exprimer dans cet ouvrage à travers la plume de l'auteure. Auteure qui va s'attarder avec bienveillance sur le sort de deux enfants, bien que choyés et élevés par la grand-mère, ils ressentiront la tension, la peur et l'insécurité et, surtout, souffriront du manque de leurs parents.

Une période où le père est absent car enrôlé auprès des Forces Libres après son évasion et la mère Résistante active qui sera déportée, des enfants qui vont se sentir abandonnés dans une ambiance de crainte et de terreur. 

Un gamin qui continue son chemin, qui ne comprend pas sa sœur, une petite fille qui se cherche. Que cache ce mal-être chez Ruth-Reine ? Que ressent-elle ? Y aurait-il un secret ?

Deux enfants qui réagissent différemment et s'éloignent l'un de l'autre. Bien des années plus tard, à l'aube de leur cinquantaine, vont-ils se retrouver ? 

J'ai retenu cette phrase :

"Un secret est une blessure. Un secret, c'est trop lourd à porter. On peut en perdre la raison" 

Beaucoup de tendresse et d'émotions dans cet ouvrage, j'ai beaucoup aimé ce roman dans lequel, pour une fois, on se soucie de ce que les enfants peuvent éprouver en temps de guerre, merci à Élise Fischer d'avoir mis l'accent sur ce sujet. 

Merci aux Editions Calmann-Lévy Territoires et à Doriane en particulier pour son envoi en SP. 

Mon résumé

Deux enfants, Édouard et Ruth-Reine viennent au monde pendant la 2eme guerre mondiale, d'un père Alsacien et d'une mère Lorraine ; leur vision de la guerre et l'absence de leurs parents, vont créer un gouffre entre eux, chacun se fait une vision différente de la vie, jusqu'au point de s'éloigner l'un de l'autre.

Édouard est né dans le Gers en 1939, sa maman, Léonie, jeune mariée est allée accoucher en zone libre pendant que son mari, Armand, après avoir été fait prisonnier est enrôlé de force dans l'armée Allemande. De retour à Nancy, Léonie reprend son métier d'infirmière à l'hôpital psychiatrique de Maréville, après le bref passage de son mari lors de son évasion, Ruth-Reine naît à Nancy, en 1942. Claire, la sœur de Léonie, est devenue religieuse, elle est la marraine de Ruth-Reine. Armand est parti rejoindre Leclerc, pendant ce temps Léonie entre dans la Résistance et finit par être déportée. 

Les enfants sont perturbés par cette ambiance sombre, triste et lugubre ; néanmoins Edouard suit son destin, tandis que Ruth-Reine est en perpétuelle interrogation, elle ne se reconnaît pas dans sa position de fille de Léonie, elle l'a très peu connue.

Un frère, une sœur, tellement différents ! Tout les sépare ! Quelle en est la cause ?

José

 

En savoir plus sur l’auteur

Ajouter un commentaire