9782258196995 475x500 1

La Madeleine Proust, une vie - Sous la botte 1940-1941 - Lola SEMONIN

Choc des cultures, choc des classes ! La petite histoire dans la grande histoire. Un roman à faire chavirer le coeur d'émotions et de rires.

4ème de couverture

Sous la botte est le troisième volume d'une grande fresque romanesque qui commence en 1925 et donne vie à la Madeleine Proust, le personnage de théâtre de Lola Sémonin, une héroïne attachante et haute en couleur. Après son enfance (Quand j'étais p'tite et Ma drôle de guerre), la Madeleine, seize ans, est envoyée comme bonne à Paris en 1941. Choc des cultures, choc des classes ! La petite histoire dans la grande histoire.

Un roman à faire chavirer le cœur d'émotions et de rires.

"Chez nous, on semble ne manquer de rien, puisqu'on a l'essentiel. Et quand on n'a rien, on fait avec. Mais ici, devant la salle à manger aussi large qu'une grange, j'ai cru me noyer. Tout était si riche, si inconnu, si grandiose. Les orteils crispés, je m'accrochais au parquet pour ne pas basculer. Je restais là, les bras ballants, aussi bête qu'une potiche".

Mon avis

"La Madeleine Proust" rappelez-vous, personnage de théâtre haut en couleurs créé par Lola Sémonin.

Je vous avais déjà parlé des 2 premiers ouvrages "La Madeleine Proust, une vie (Quand j'étais P'tite) et le second La Madeleine Proust, une vie (Ma drôle de guerre) ; deux ouvrages emplis d'humour qui relatent l'histoire de La Madeleine vivant en Franche-Comté avec ses anecdotes, son franc parler qui nous font sourire et même rire. Des vérités vraies comme dit La Madeleine.

Cette fois dans ce 3ème ouvrage j'y ai trouvé beaucoup de profondeur, malgré les propos truculents, la verve du personnage et ses réflexions cocasses ; l'auteure a l'art et la manière de nous relater en douceur le côté obscur de cette période d'occupation, faite de restrictions, de peurs, de drames, de rafles, bref d'épouvante. 

Je dirais qu'il y a beaucoup plus d'émotions que de rires cette fois. 

J'ai cru entendre mes propres parents lorsqu'ils me parlaient de toute cette sale période qu'ils ont vécue enfants et qui les a marqués à jamais. 

L'auteure continue donc à nous livrer l'histoire de son personnage à travers l'Histoire. Une toute jeune fille de 16 ans qui s'épanche sur ses premiers émois et nous amène au fur et à mesure dans cette atroce période de guerre qui va les plonger, elle et sa famille, dans une succession de malheurs. Les Allemands sont partout, dominent et terrifient les habitants, autant ceux des campagnes que ceux des villes. Elle va devoir partir travailler comme bonne à Paris. Commence pour elle un périple qui va la confronter à un monde inconnu, si différent du sien, tout l'étonne et c'est les yeux écarquillés qu'elle nous livre ses impressions. Elle atterrit chez des nantis, petits bourgeois, de ces Parisiens qui se sentent supérieurs parce qu'ils vivent à Paris mais qui a priori ne reculent devant rien pour maintenir leur niveau de vie en pleine occupation. Système D ? Collaboration ? Comment font-ils pour ne pas trop se restreindre ?

La culture, le parler, les usages, les intérieurs luxueux interpellent La Madeleine, un véritable contraste, c'est comme comparer la vaisselle de faïence ébréchée de chez ses parents à la porcelaine fine et les cristaux de chez ses patrons. Tout la surprend, l'étonne, la bouleverse parfois et même l'effraie. Les siens, les bêtes, les champs, les forêts lui manquent. 

Combien de temps va t-elle devoir y rester ?  

J'ai retenu une phrase 

"Je croyais que les rêves poussaient comme des plantes mais le mien à sécher sur pied il a pris un coup de gel et s'est ratatiné. Il s'est cassé en mille morceaux même le réparateur de porcelaine ne pourrait rien y faire." 

On rit malgré tout, le monde est ainsi fait !

La conjoncture actuelle m'amène évidemment à avoir une pensée pour le peuple Ukrainien qui vit dans cette tourmente aujourd'hui. 

Un grand merci à l'auteur et aux Editions Presses de la Cité- Terres de France, à Marie-Jeanne en particulier pour son envoi en SP.

José

276174210 10218961930873208 7469459660448568449 n 1


 

Mon Résumé

1940, Franche-Comté, la guerre est là bien installée, La Madeleine qui devient jeune fille vit toujours au milieu des siens, elle est amoureuse, c'est son secret et c'est avec joie qu'elle se faufile en cachette à un RDV avec son galant, Constant, son ami de toujours. Ils se promettent l'un à l'autre mais la vie en décide autrement, un terrible orage éclate et son chéri meurt foudroyé. 

Son frère Michel parti se battre décède au combat, le malheur tombe sur la famille. La Madeleine dépérit, elle est de plus en plus abattue, lorsqu'une opportunité arrive, ses parents pensent tout de suite que ça lui fera du bien, c'est à Paris qu'ils vont l'envoyer, elle y sera bonne. Commence alors une succession de péripéties toutes plus étonnantes les unes que les autres que La Madeleine va raconter...

 

José

En savoir plus sur l'auteure

Commentaires (2)

Urlacher
  • 1. Urlacher | 01/04/2022
Sympa José !
Sais-tu qu'il y a du côté de Morteau, dans le Doubs une humoriste qui joue La Madeleine Proust et que Domy et moi nous avons rencontré.
Elle était très amie avec la belle sœur...de ma soeur...Joëlle malheureusement décédée bien trop jeune.
C'est aussi une Simonin, Laurence..

Nous avions retenu son accent très marqué, et son jeu campagnard..
jos-lire
  • jos-lire | 05/04/2022
c'est bien elle C'est la même

Ajouter un commentaire