41uk9rbbnal sx195

La Femme du Maître Tailleur - Michelle MAZOUE

A la fin du XVIIIe siècle, Mathilde, une jeune lavandière harassée par son pénible travail, est embauchée comme garde malade auprès d'un grand tailleur parisien.

4ème de couverture

A la fin du XVIIIe siècle, Mathilde, une jeune lavandière harassée par son pénible travail, est embauchée comme garde malade auprès d'un grand tailleur parisien. Le vieillard se prend d'affection pour la jeune fille et il décide d'assurer sa succession en la mariant à son fils.
Mais cette union arrangée est tout sauf heureuse. Peu à peu la jeune femme découvre le caractère machiavélique et violent de son mari. Mal-aimée, maltraitée, elle trouve refuge dans les bras bienveillants de Nicolas le jeune apprenti de l'atelier.
Humilié d'être trompé, son mari conspire dans l'ombre. Et un jour, sous de fausses accusations, Nicolas est arrêté et envoyé au bagne. Pour retrouver l'homme qu'elle aime et vivre enfin selon son cœur, Mathilde va devoir accepter toutes les audaces et tous les sacrifices.

Mon avis

Mais quel beau roman plein de surprises, d'aventures et de rebondissements ! 

XVIIIe siècle, sous la fin du règne de Louis XV, lors des festivités que ce dernier organise pour le mariage de son petit-fils, Louis XVI avec Marie-Antoinette, l'auteure nous plonge tout de suite dans l'Histoire, nous baignons dans cette époque où fourmillent tant d'intrigues et de délations et ce, au sein de toutes les classes sociales. Les disparités sont nombreuses ; il ne fait pas bon être dans le collimateur de quelqu'un et encore moins être femme. Dans ce monde où la justice du Roi fait loi, sans preuve ; sur simple dénonciation, des individus sont envoyés en place de grève pour y être exécutés ou envoyés au bagne, quant aux femmes, traitées de folles, furieuses, incurables ou débauchées par un mari, un frère, un père ou par simple vengeance elles sont amenées au dépôt St Martin en attente de jugement arbitraire puis condamnées et redirigées vers la Salpetrière en attente de partir pour repeupler les colonies.  

Nous allons suivre la toute jeune et belle Mathilde, petite lavandière, pauvre et maltraitée par un père alcoolique, amoureuse secrètement de Nicolas le jeune apprenti du Maître tailleur Baptiste. Un roman palpitant, on rage, on tremble, on s'offusque pour ces deux tout jeunes adultes dont le malheur va s'acharner sur eux, mais les mendiants sont là et veillent, dont Hyppolite leur chef qui connait Mathilde et la suit depuis son enfance. Misère, amours impossibles, mariage arrangé, homosexualité, jalousie, haine, vengeance, viol, bagarre, faux procès, rien ne leur sera épargné.

On galope de Paris à Toulon, comme elle sur les traces des bagnards enchaînés qui ont fait le chemin à pieds avec tout ce que ça implique de résistance, maladies, blessures et morts. 

Une aventure palpitante dont j'attends la suite avec impatience. Merci, merci Michelle Mazoué pour ce bon moment, tu m'as embarquée. 

Mathilde m'a fait penser à une autre héroïne que j'ai tant aimée, "Angélique" belle, courageuse, intrépide. Pas le même règne, ni la même classe sociale, mais la même ténacité et audace. J’espère qu’elle va vivre encore de nombreuses aventures. Les mendiants, la place de grève, les galères, les bagnards...j'ai vraiment aimé.

José  

Mon résumé

Mathilde petite lavandière, maltraitée par un père alcoolique n'a d'yeux que pour Nicolas, le beau et jeune apprenti du Maître tailleur, Baptiste. Ce dernier réputé pour la qualité de son travail a pignon sur rue, il officie en famille avec sa femme, son fils Jean-Baptiste piètre tailleur, Louis un compagnon doué et le fameux Nicolas apprenti.

Nous sommes en 1770, sous le règne de Louis XV,  le Roi a organisé des festivités pour célébrer le  mariage de son petit-fils Louis XVI avec Marie-Antoinette. Le tout Paris est en effervescence, artisans, nobles, pauvres gens et même les mendiants ne parlent que de ça. Le soir de la fête, tous se précipitent pour assister au magistral feu d'artifice, mais ça tourne au drame, des vies vont s'en trouvées transformées dont celle de Baptiste, le Maître Tailleur qui perd sa femme dans ce malheur. 

Peu de temps après le Maître tailleur se fait agresser, il décline, il embauche Mathilde pour tenir la maison, il s'attache à elle, depuis quelques temps il pense laisser l'affaire à son fils et c'est avec cette idée qu'il demande la main de Mathilde à son père.  C'est sans savoir qu'il va faire son malheur, son fils a d'autres penchants, homosexuel il a pour amant Louis le compagnon, Mathilde s'accommode de la situation, mais Louis la viole à l'insu de Jean-Baptiste. Elle se réfugie dans les bras du beau Nicolas, humilié le mari va se venger de Nicolas, quant à Louis il réserve un mauvais sort à Mathilde...

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

 

Ajouter un commentaire