Créer un site internet

801554

La Couleur oubliée de l'arc-en-ciel Tome 1 - Martine PILATE

Jeune métisse né en Louisiane du Sud d’une mère de couleur et d’un riche propriétaire terrien, Antoine subit de plein fouet la ségrégation raciale qui fait rage en ce début de xxe siècle. 

4ème de couverture

Né d’une mère noire, fille d’anciens esclaves, et d’un riche propriétaire terrien blanc, tenanciers d’un cabaret, le Spotted Cat, où se produisent les plus grands noms du jazz naissant, Antoine grandit au sein d’un foyer aimant et protecteur. Mais en ce début de XXe siècle, la mixité raciale n’est pas bien vue. Antoine y est confronté tous les jours dans les rues de La Nouvelle-Orléans, et même auprès de sa famille paternelle. En 1917, il est mobilisé en France : sur ce territoire en guerre, qui le laissera meurtri dans sa chair, le destin va pourtant lui offrir de nouvelles perspectives...

Mon avis

Un très bon roman, cette fois, c'est en Louisiane que je me suis évadée.

Les grandes plantations, La Nouvelle Orléans, Bâton Rouge, l'auteure nous immerge dans cette partie de L'Amérique fin XIXe et début du XXe siècle, nous sommes dans le Sud au lendemain de l'abolition de l'esclavage, elle nous fait évoluer au sein d'une famille mixte où l'amour prime et la couleur de peau n'est pas un problème ; mais hélas, les ségrégations raciales, la montée du Ku Klux Klan, l'interdiction des mariages interraciaux, les grandes écoles proscrites aux gens de couleur, les quartiers délimités, certaines institutions et commerces interdits, bref une immersion dans cette Louisiane où les blancs font la loi, "leur loi".

Antoine et Lucile, les 2 enfants métis de Philippe du Plaissant, riche propriétaire terrien et de Rosa-Lynn, fille d’anciens esclaves, vont recevoir une instruction scolaire et musicale digne de leur rang, car Philippe les a reconnus et légitimés. Après avoir vendu sa plantation, suite à un incendie criminel ciblé, Philippe ouvre un restaurant-cabaret ; les enfants vont baigner dès leur plus jeune âge dans la nouvelle musique Afro-Américaine. C'est la montée du Jazz et du Blues, les débuts de grands musiciens, comme Louis Armstrong, Sidney Bechet ou tant d'autres et des voix célèbres de femmes de couleur qui savent vous faire passer, de la douleur aux rythmes les plus gais, voire endiablés, une immersion dans cette Louisiane en plein essor mais très raciste. Les enfants vont découvrir l’agressivité et le mépris ce qui va les renforcer dans leur volonté de réussir face au sentiment d’injustice ressenti. Une grande page d'Histoire sur le racisme et la musique noire, un ouvrage fort documenté. 

Puis nous traversons l'océan pour nous retrouver, en pleine 1ère guerre mondiale, les Américains envoient leurs troupes, Antoine étudiant en droit et clarinettiste confirmé est en âge d'être incorporé, il est mobilisé et intègre une unité constituée d'hommes de couleurs, tous musiciens, dans le paquebot, c’est dans les espaces confinés sans hublot qu’ils seront parqués, il constate que la ségrégation sévit toujours. A son arrivée sur le vieux continent, il tombe des nues en constatant l'accueil chaleureux des Français pour qui la couleur de peau n'est pas un problème, sa rencontre avec une jolie institutrice va le perturber, il ne pense plus qu’à elle. Cependant, c'est au front en première ligne que sa compagnie est envoyée et les durs combats dans les tranchées vont changer sa destinée. 

Je me suis plongée dans ce livre avec délice et curiosité au point d'avoir du mal à le poser.

Un grand merci à Martine Pilate que j'ai rencontrée en septembre dernier au Livre sur la Place à Nancy et qui m'a conseillée de lire cet ouvrage avant son tout dernier roman, "Les Pianos de la Victoire", qui n'est autre que la suite de cette saga. Merci également aux Editions de Borée et à Virginie en particulier pour son envoi en SP. 

Mon résumé

Au lendemain de l'abolition de l'esclavage, Philippe du Plaissant a du mal de se remettre de son veuvage, jusqu'au jour où il pose les yeux sur Rosa-Lynn, la fille de sa cuisinière et de son contremaître, tous deux anciens esclaves. Un amour sincère va naître entre ces deux-là et la naissance de 2 enfants, Antoine et Lucile va combler ses espérances, il leur donne son nom à particule, situation houleuse face à sa famille et c'est non sans heurts, réflexions et jalousie de la part des siens que Philippe va tout faire pour les protéger car son union ne pourra jamais être officialisée. 

Les années passent, en Europe la 1ère guerre mondiale éclate, Antoine du Plaissant, le fils est en âge d'être mobilisé, nous sommes en 1917, il est contraint de partir vers le vieux continent, c'est en Bretagne qu'il débarque, là où il découvre la tolérance et l'accueil des Français qui ne s'attardent pas sur sa couleur de peau, il y rencontre une jeune institutrice, c'est le coup de foudre. Super musicien, il intègre le 369e régiment d'infanterie US, surnommé par les Allemands, de "Hellfighters", les combattants de l'enfer, après de longs mois de combats où son unité s'est particulièrement fait remarquer par son courage, il est grièvement blessé et rapatrié chez ses parents, décoré pour sa bravoure certes, mais infirme. En Louisiane, le racisme n'a pas changé,  Antoine, victime de la jalousie de son cousin qui lui tend un piège, est incarcéré, son père obtient sa libération et le renvoie en France... Quel sera son destin ???

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi 

Ajouter un commentaire