9791026250647 475x500 1

L'Orfèvre - Michèle ANDRIEUX

Gervais est orfèvre à Château-Gontier en Haut Anjou au XVème siècle, c'est un artisan que même les plus grands noms s'arrachent...

4ème de couverture

Gervais est orfèvre à Château-Gontier en Haut Anjou au XVème siècle, c'est un artisan que même les plus grands noms s'arrachent. Ses services sont recherchés au détriment des très renommés artistes d'Angers.

Marie est la fille du seigneur des Chaunières, près de Laval, et de Minzé, paroisse de Châtelain, écuyer, Greffier de l'Ordre du Croissant, secrétaire et surintendant des Finances du roi René d'Anjou, l'un des féodaux les plus puissants du royaume.

En cet été 1464 l'amour va faire basculer leurs vies. Si Gervais, de par son métier prestigieux, fréquente le monde de Marie, il n'en fait pas partie. Par bonheur il est non seulement un artiste, mais aussi un battant. Et Marie, elle, est de ces femmes libres par nature à défaut de l'être dans la société de son époque. Laissez-vous emporter au cœur du Moyen Age et vivez les péripéties de leur rencontre !

Mon avis

Rien de mieux pour commencer l'année, que ce roman, les fêtes ne sont-elles pas période de parures et de port de bijoux notamment ? Aussi, je viens de lire l'Orfèvre, un maître en la matière.  

C'est en plein Moyen Âge, au XVe siècle, que nous transporte l'auteure, Michèle ANDRIEUX, sous le règne de Louis XI, Roi de France, elle nous immerge en Haut-Anjou, dans cette belle Région dirigée par René 1er, dit le "bon roi René".

Nous allons nous plonger dans les us et coutumes et nous essayer au langage de l'époque, apprendre à nous comporter au milieu des différentes classes sociales ; des Grands Seigneurs à leurs Vassaux, des Bourgeois à leurs valets, se pencher en détail sur la mode vestimentaire, culinaire et culturelle, chevaucher tout en restant sur nos gardes à travers chemins et forêts, pénétrer de châteaux en maisons bourgeoises, passer les portes de villes bien gardées où n'entrait pas qui veut. De ces villes comme Angers ou Château-Gontier dans lesquelles artères principales où ruelles sombres et enchevêtrées se dégageaient une odeur nauséabonde due aux déchets et immondices balancés par les fenêtres. Bref un périple rythmé au son des cloches et prières de la journée. 

C'est dans ce contexte que nous rencontrons Gervais, bel homme, orfèvre de son métier dont la renommée va grandissante, grand Bourgeois à Château-Gontier, propriétaire d'une une belle demeure ayant pignon sur rue et Marie, fille du seigneur de Chaunières, décédé, demeurant en la paroisse de Châtelain, près de Laval et de Minzé, vivant sous l'autorité de son frère Gilles. Lorsque Gervais rencontre Marie pour la toute première fois, coup de foudre et réciproquement ! Tout leur sera bon pour se rencontrer. Une histoire d'Amour naissante mais impossible. Deux mondes, Seigneurie et Bourgeoisie, qui se côtoient mais ne font pas alliance. 

Qu'en sera t-il de leurs Amours ? 

Une belle histoire d'Amour dans ce contexte rigide que nous décrit l'auteure. On en ressent tout le travail de recherches historiques et généalogiques qu'elle a fourni. J’ai beaucoup aimé me plonger dans cette époque, ça change !

Un grand merci Michèle, pour ton envoi et ta confiance. 

José
 

Mon résumé

Au XVe siècle, le jeune Bourgeois, Gervais, orfèvre ayant pignon sur rue à Château-Gontier en Haut Anjou, commence à avoir haute renommée auprès des Seigneurs et du Clergé de la Région, un sérieux concurrent pour ses confrères. 

Lorsque son ami d'enfance, un noble, Jean Dauré, Premier secrétaire du roi de France Louis XI, Contrôleur en la chancellerie royale, contrôleur général de la recette de Bourgogne conseiller et Maître ordinaire en la Chambre des comptes et gouverneur du château de Chantilly de la couronne de France, le mandate pour fabriquer un bijou pour son épouse bien aimée, Marguerite, qui va mettre au monde leur premier enfant, Gervais prend la route à cheval accompagné de son valet et néanmoins ami, Pierre. 

Bien que de classes différentes, les retrouvailles avec Jean sont chaleureuses et sincères ; Gervais va séjourner quelques jours chez son ami. C'est alors qu'il y rencontre Marie, la petite cousine de Marguerite. Marie est la fille du seigneur de Chaunières, décédé, ancien écuyer, Greffier de l'Ordre du croissant, secrétaire et surintendant des Finances du Roi René d'Anjou, l'un des féodaux les plus puissants du royaume. 

Tout de suite, c'est le coup de foudre. Mais bien que fréquentant le beau monde, il n'en fait pas partie. Marie est de haute noblesse et inaccessible pour lui. Tous deux, au caractère bien trempé, vont user de stratagèmes pour se voir. Mais ils en veulent plus, Gervais veut l'épouser...

Qu'en sera-t-il ?

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

  

Commentaires (1)

Lemaire Isabelle
  • 1. Lemaire Isabelle | 11/01/2022
Bonjour José toujours un émerveillement tes chroniques pas mon genre d'histoire mais bravo

Ajouter un commentaire