41s gy22sul sx195

L'Odyssée de Clarence - Corinne JAVELAUD

Ronde de la vérité et des apparences en terre corrézienne.
De rêves en désillusions, de mensonges en révélations, Corinne Javelaud tisse, dans l’écrin de la nature limousine, les fils d’une palpitante intrigue autour d’un homme épris d’idéal, qui apprendra à travers bien des épreuves à être à l’écoute de son propre cœur.

4ème de couverture

À la mort de sa mère adoptive, Clarence Desprez revient s’installer en ce début des années 1960 dans la maison de son enfance, à Saint-Geniez-ô-Merle, cité perchée de Corrèze. Jeune ornithologue, il trouve là un endroit idéal pour se livrer à l’observation du milan royal, une espèce qu’il veut faire protéger.
Clarence attribue d’abord la sourde inimitié que lui vouent les gens du pays à son hostilité déclarée envers la chasse mais découvre que, avant de l’abandonner et de disparaître, sa mère naturelle avait laissé dans la région un parfum de scandale. Il parvient néanmoins à vaincre la méfiance de la fille d’une personnalité
locale, Philippa Beaulieu, cavalière émérite qui s’entraîne au haras de Pompadour pour devenir jockey.
L’irruption d’une séduisante inconnue passionnée de courses hippiques, qui révèle à Clarence avoir été proche de sa mère, sème le trouble. Ensorcelé, le jeune homme ne voit pas qu’on lui tend un piège machiavélique…
De rêves en désillusions, de mensonges en révélations, Corinne Javelaud tisse, dans l’écrin de la nature limousine, les fils d’une palpitante intrigue autour d’un homme épris d’idéal, qui apprendra à travers bien des épreuves à être à l’écoute de son propre cœur.

Mon avis

Un roman émouvant et touchant, qui ne nous laisse pas indifférents, où l'auteur manie avec dextérité sa plume pour nous enrôler au cœur de différentes intrigues et secrets tout en sachant garder le suspense jusqu'au bout ! Et quelle fin ! Je ne m'y attendais pas.

Un livre fort documenté où l'on va suivre deux destins, deux passions, vous allez vous promener dans un écrin de verdure sur les hauteurs de Corrèze, là où niche le Milan royal et trotter à cheval à travers les sentiers qui vous mèneront jusqu'au superbe haras de Pompadour. Clarence et Philippa, deux personnages fort attachants dont l'enfance a en partie été frustrée par l'absence de mère, se sont raccrochés à des rêves qui se sont transformés en passions, lui pour les oiseaux, les grands rapaces, elle pour les chevaux, les purs sangs. 

Nous sommes en 1960, Clarence, jeune ornithologue revient sur les lieux de son enfance là où sa passion est née, son but, sauver le Milan royal en voie de disparition. Très écologiste, sa venue n'est pas trop appréciée, un bras de fer va alors s'engager avec les chasseurs du cru d'une part et les gens du village qui ont connu sa mère biologique dont il ne sait pas grand-chose, mais qui aurait laissé des traces indélébiles dans le village. Il retrouve Philippa qu'il a connue enfant, elle vit avec ses frères et son père, une sommité locale ; sa passion, le monde hippique, son rêve devenir jockey, dur métier, difficile quand on est femme de s'affirmer au sein des plus grands.

Clarence et Philippa se redécouvrent et sympathisent jusqu'au jour où une belle et intrigante jeune femme débarque au village. Elle ensorcelle les hommes, le directeur du haras en premier lui laissant entendre un futur investissement mais également Clarence en lui affirmant connaître sa mère, il tombe lui aussi dans ses griffes. Un piège se referme, appât du gain, trafic animalier, mensonges et jalousies.

Où tout cela va-t-il le mener ?

Corinne Javelaud ne laisse rien au hasard, tant sur les paysages qu'elle décrits à merveille que sur les grands rapaces et le travail d'ornithologue ou sur le milieu équestre et tous les métiers que ça engendre pour arriver à des résultats dignes d'un haras royal. Avec une réflexion toutefois, l'enfance marque-t-elle les individus au point de forger leurs destins ?

Merci Corinne pour ce bon moment passionnant et instructif, qui porte à réfléchir, merci aussi à Calmann-Lévy Territoires et à Doriane en particulier pour son envoi en SP.

José 

Mon résumé

Clarence, ornithologue, accepte une mission d'étude sur le milan royal et c'est dans la Région où il a grandi qu'il va s'adonner à sa passion. C'est donc dans la maison de Nelly sa mère adoptive qui est décédée et dont il a hérité qu'il revient s'installer en Corrèze dans la Cité de St Geniez-ô-Merle. Les Tours Merles, que de souvenirs, là où enfant, il se réfugiait le cœur gros et où il aimait et observait, fasciné, ces rapaces, une espèce qu'il veut protéger.

Les chasseurs sont hostiles à son retour, en allant au bistrot du village, il ressent l'animosité des habitants, sauf celle de la patronne Margaux qui se montre une alliée.

Il rencontre la belle Philippa Beaulieu, la fille d'un musicien connu dans toute la Région, orpheline de mère, adulée par son père, jalousée par ses frères, comme lui elle a une passion, amoureuse des chevaux, son rêve intégré le haras de Pompadour tout proche, pour y devenir jockey, carrière rare pour une femme à l'époque.  

Tout est compliqué autant pour l'un et l'autre, leur amour pour les animaux leur donne un point commun, vont-ils se rapprocher ?

Jusqu'au jour où débarque une jeune et belle jeune femme qui accapare l'attention de tous les hommes du village, elle jette son dévolu d'abord sur le directeur du haras, puis envoûte également Clarence, elle lui avoue avoir connue sa mère, il tombe amoureux, mais jusqu'où cette relation va-t-elle l'emporter ?

José

En savoir plus sur l'auteure

et aussi

 

Ajouter un commentaire