51um4pks4bl sx320 bo1 204 203 200

Envers et Malgré-Nous-Laurent KOESSLER

ENVERS ET MALGRÉ NOUS – L’INCROYABLE DESTINÉE DE LOUIS WEBER, FRANÇAIS ENRÔLÉ DE FORCE DANS L’ARMÉE D’HITLER

Le jour où il découvre le passé nazi de son grand-père, Étienne Weber tourne définitivement le dos à cet homme qu'il a tant admiré. Des années plus tard, le décès de son aïeul fait ressurgir un improbable témoignage adressé à son intention. Son besoin de comprendre l'impardonnable et sa curiosité de jeune journaliste vont le convaincre de rencontrer ce couple qui héberge le manuscrit. Là-bas, dans ce village de l'est de la France où grand-père Louis a vécu. Où le meilleur puis le pire se sont autrefois noués. Cette immersion en terra incognita va confronter Étienne à l'histoire d'un homme, d'une région, d'une époque contrastée, et à la tragédie collective des " Malgré nous ". Et parallèlement exhumer une terrible vérité qui va bouleverser son rapport à son existence... Et si c'était moi ? Oui... si moi aussi j'avais été confronté à la nécessité de rentrer dans les rangs de l'occupant, au risque de finir dans un peloton d'exécution. Si j'avais dû refuser d'abattre un innocent, en étant certain de me condamner, et mes proches par la même occasion. Si du haut de mes vingt ans, j'avais été capable de sacrifier mon existence sur l'autel de l'honneur, de la patrie, et du sang versé pour autrui.

Mon avis

Un livre qui m'a subjuguée et abasourdie, passionnée et révoltée ; fort intéressant et instructif, véritable devoir de mémoire, un témoignage poignant !

En fait c'est une importante page d'Histoire, que Laurent Koessler nous relate, en évoquant le destin incontrôlé de nombreux jeunes hommes, nés au mauvais endroit, au mauvais moment, trop près de la frontière ; réquisitionnés en dépit de leurs opinions et forcés pour la grande majorité d'entre eux à prêter serment et à servir la grande Allemagne ; ceux que l'on appellera les "Malgré-Nous" lors de la seconde guerre mondiale.

Vous savez, ces hommes, qui Français, sont nés dans les départements limitrophes de cette Allemagne et ont vu le gouvernement pétainiste les abandonner lâchement à Hitler. Ces Lorrains Mosellans et ces Alsaciens, qui se sont vu du jour au lendemain être obligés de parler, de penser et d'agir Allemand sous peine de graves représailles ; mobilisés de force dans les troupes nazies pour combattre contre leurs frères français. Une mise au point dans ce livre qui ouvre ou ouvrira l'esprit des lecteurs, en les menant à considérer ses soldats comme des victimes, voire des martyres et non des vendus ou des traîtres, sachant que la pression qui leur était faite, voire l'atroce chantage avec de lourdes menaces de sanctions sur leurs familles, ont été insoutenables, un véritable enfer pour tous ces jeunes hommes. 

Personnellement en tant que Lorraine, ayant grandi dans le haut du département de Meurthe et Moselle à très peu de kilomètres de la Moselle, bien sûr que j'ai toujours entendu parler des Malgré-Nous de Moselle et d'Alsace mais dans le reste de la France, qu'en est-il ?  Certaines personnes ne s'imaginent pas l'enfer que ça a été pour ces jeunes hommes qui du haut de leurs 20 ans ont dû obéir sous peine de se condamner eux-mêmes ou de sacrifier leurs proches. Qui étaient ces jeunes garçons, pris en tenaille dans cette guerre, enrôlés d'office et forcés à prêter fidélité à l'Allemagne ? Considérés comme chair à canon par les Allemands qui avaient besoin de troupes fraîches, ou de main d'œuvre pour exécuter les sales besognes en première ligne, et critiqués par les Français qui les abjuraient.  Qu'ont-ils ressenti au fond d'eux-mêmes ? Et après, à la Libération, les rares qui sont revenus chez eux, ayant miraculeusement échappé à la mort ou aux camps de la mort pour les plus récalcitrants, où était leur place exactement ? Comment ont-ils été considérés par les Français ? 

Laurent Koessler à travers son ouvrage nous force à cette réflexion. Qu'auriez-vous fait à leur place, comment auriez-vous réagi ? Étaient-ils condamnables ? C'est ainsi que l'auteur nous amène par le biais d’un roman à entrer de plain-pied dans cette mise au point, en nous mettant dans la situation d'un petit-fils, journaliste à Lyon, qui apprend soudainement que le grand-père qu'il vénère a été SS engagé volontaire dans l'armée ennemie. Lui, ce petit fils amoureux d'une jeune femme Juive, quelle déception ! Il va, sans chercher à comprendre, renier son grand-père jusqu'à refuser d'aller à son enterrement…

La dernière volonté du grand-père est que son petit-fils se rende en Moselle, là où tout a commencé, chez son meilleur ami, là où un recueil écrit de sa main l'attend. Étienne va-t-il se plier à cette demande ? Saura-t-il revenir sur son jugement hâtif, en sortira-t-il indemne ? 

Un livre extrêmement enrichissant qui rétablit la vérité, leur vérité, je vous le recommande. 

Un grand merci à l'auteur, Laurent Koessler, de me l'avoir gentiment fait envoyer par le biais des Editions Jourdan que je remercie également, je leur en suis extrêmement reconnaissante. Juste un grand MERCI

José

Mon résumé

Lorsque Étienne Weber, tout jeune journaliste en poste à Lyon, apprend insidieusement que le grand-père qu'il vénère a été SS engagé volontaire dans l'armée ennemie, tout s'écroule. 

Ce grand-père Louis, qui lui a tant appris dans son enfance, lui a enseigné les valeurs de la vie ; son modèle en somme dont il a grand respect. 

Sans aller plus loin dans ses investigations, il le renie, d'autant qu'il vit en couple avec une jeune femme juive, il est outré, blessé et ne pardonne pas cet état de fait tenu secret non seulement par Louis mais par sa famille. 

A la mort de Louis Weber, le grand-père qu'il n'a jamais revu, il refuse d'assister aux obsèques malgré la sollicitation de ses parents. A la lecture du testament, le père d'Etienne lui transmet la dernière volonté du grand-père ; Étienne devra se rendre en Moselle, dans le village d'où Louis était issu, chez un couple d'amis très chers qui ont fait serment de remettre un document à ce petit-fils qu'il devra lire sur place. A lui de décider d'y aller ou pas, de le lire ou pas. Après mûre réflexion, Etienne se décide, prend le train et arrive dans ce village mosellan, chez le meilleur ami de son grand-père, sa femme et lui l'accueillent avec soulagement, ils l'attendaient, l'espéraient surtout. Étienne découvre alors que son grand-père a écrit un livre dans lequel il relate son histoire, "le témoignage d'un homme et d'une région dans une époque bien précise face à la tragédie collective des Malgré-Nous". Au fur et à mesure de l'avancement de sa lecture, s'établit chez Étienne une prise de connaissance et de conscience surtout, il comprend qu'une fois de plus ce grand-père qui lui a tant enseigné, à travers son témoignage lui en apprend encore et l'amène à réfléchir et s'interroger sur sa prise de position, s'il avait été dans cette situation comment aurait-il lui-même agit ? C'est piteux et repentant que le petit-fils réalise l'enfer que ces hommes ont subi, dont son grand-père et son meilleur ami chez qui il a passé la nuit à lire le document. Et vous qu'auriez-vous fait ? A vous de vous y plonger.

José

En savoir plus sur l"auteur

et aussi 

Ajouter un commentaire

 
×